Economie, Environnement

31,8 milliards de TL pour l’environnement en 2016

L’Institut de statistiques de Turquie (TurkStat) a annoncé que la Turquie a dépensé 10.6 milliards de dollars (31.8 milliards de TL)  pour l’environnement en 2016.

71,6 % de ces dépenses environnementales ont été réalisées par le secteur public et 23,9 % par le secteur privé. La part de l’ensemble des dépenses environnementales représentait alors 1,2 % du produit intérieur brut (PIB) du pays.

L’ensemble des tav environnementaux a été fixé à 88.7 milliards de TL, dont 65,3 % proviennent de  l’impôt sur l’énergie, 33,5 % de l’impôt du transport et 1,2 % de la taxe sur la pollution.

Par ailleurs, TurkStat a transmis ses résultats d’inventaire des émissions de gaz à effet de serre indiquant que les émissions de dioxyde de carbone ont atteint 496.1 tonnes en 2016.

Les émissions liées à l’énergie représentaient la plus grande part (72,8%). Elles sont suivies par les opérations industrielles et l’utilisation des produits (12,6%), les activités agricoles (11,4%) et les déchets (3,3%).

Les mairies ont collecté 31,6 millions de tonnes de déchets en 2016. 9,8% de ces déchets ont été recyclés.

En outre, TurkStat a révélé que 17.3 milliards de mètres cubes d’eau ont été retirés de nos ressources en eau en 2016. Selon le rapport, 33,7 % de cette quantité a été utilisée par les mairies, 49,7% par les centrales thermiques, 2,2 % par les villages, 0,9 % par les zones industrielles organisées et 1,3 % par les compagnies minières.

Récemment, la Turquie a augmenté ses efforts en matière de protection de l’environnement. Le pays a lancé une nouvelle campagne au mois de mars Let’s build a greener Turkey together (Construisons ensemble une Turquie plus verte) qui encourage les citoyens et les entreprises à recycler et à utiliser les matériaux recyclés.

Selon le ministère de l’Environnement et de l’Urbanisme, la Turquie a recyclé plus de la moitié des bouteilles plastiques écoulées sur le marché en 2017. Enfin, le pays augmente considérablement ses investissements dans les énergies renouvelables, notamment avec l’énergie solaire et éolienne.

Aslınur Karaboğa      

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *