Société, Sport

La 31ème édition de la Samsung Cross-Continental Swimming Race aura lieu en juillet

Le 21 juillet, les nageurs les plus courageux et les plus motivés traverseront de nouveau le Bosphore dans le cadre d’une course effrénée qui relie la rive asiatique à la rive européenne d’Istanbul.

La course de nage transcontinentale du Bosphore, organisée par le Comité olympique turc depuis 1989, attire chaque année des nageurs du monde entier.

Pour cette 31ème édition, 2 400 nageurs, amateurs et professionnels, de 52 pays braveront les courants sur les 6,5 kilomètres qui séparent les deux rives d’Istanbul. Le coup d’envoi de la course sera donné à Kanlıca, sur la rive asiatique, tandis que la ligne d’arrivée sera à Kuruçeşme, sur la rive européenne.

Alors que les inscriptions réservées aux nageurs se sont arrachées en 28 minutes, des nageurs de Russie, d’Ukraine, du Royaume-Uni, d’Indonésie, d’Oman, du Pakistan, du Pérou et des Philippines devraient participer à la compétition, rapportent les organisateurs.

Le nageur dominicain Marcos Diaz, qui est devenu en 2010 le premier athlète à relier symboliquement les cinq continents à la nage pour faire connaître les objectifs du millénaire pour le développement dans le cadre du projet « Swim Across the Continents » dont il est l’initiateur en tant qu’ambassadeur de bonne volonté pour l’ONU, participera également à la course.

L’année dernière, c’est Doğukan Ulaç, un Chypriote turc, qui avait remporté la course en parcourant les 6,5 kilomètres en seulement 46 minutes et 58 secondes. Côté féminin, c’est une Turque, Hilal Zeynep Saraç, qui fut la plus rapide en reliant les deux rives en 50 minutes et 30 secondes.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *