Politique

7 morts dans une fusillade entre les policiers turcs et des membres de l’Etat Islamique

Ce matin, deux policiers turcs et cinq djihadistes membres de l’Etat Islamique ont trouvé la mort dans une fusillade à Diyarbakir, dans le sud-est du pays. L’échange de tirs se poursuit toujours actuellement.

Turquie-Police-

Très tôt ce matin, les policiers ont pris d’assaut les maisons d’un quartier dans lequel plusieurs membres de l’Etat Islamique étaient retranchés. Les deux policiers turcs ont été touchés mortellement par deux engins piégés. Ces derniers, placés autour d’une des maisons encerclés par les policiers, ont été déclenché par les djihadistes.

Quinze jours après l’attentat le plus meurtrier de la Turquie, à Ankara, l’Etat Islamique constitue le suspect numéro 1 des autorités turques. Le gouvernement turc multiplie les opérations contre l’État Islamique, les arrestations de djihadistes ne cessent d’avoir lieu depuis le double attentat du 10 octobre.
Samedi, les médias turcs ont rapporté que la police recherchait activement quatre personnes, soupçonnées d’appartenir à l’Etat Islamique. Une d’entre elles est ressortissante allemande suspectée de venir directement de Syrie, pour commettre d’autres attentats sur le sol turc.

Kheira Djouhri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *