Economie, International

ADP France investi dans les aéroports de Turquie

Le groupe ADP (anciennement Aéroport de Paris) s’empare d’une part de marché supplémentaire dans les aéroports turcs TAV pour 160 millions de dollars afin de faire face aux enjeux financiers de son expansion sur de nouveaux marchés.Le groupe turc Akfen a déclaré avoir signé un accord le 9 juin pour vendre sa part de marché dans les aéroports TAV de 8,12% à ADP pour 160 millions de dollars.

Selon les représentants d’ADP, la société française envisage de s’implanter sur de nouveaux marchés au Moyen-Orient, en Asie centrale, en Europe et en Afrique, ainsi qu’en Turquie avec TAV.

Une fois le transfert conclu, la part d’ADP dans le gestionnaire aéroportuaire turc «TAV Airports» s’élèvera à 46%.

ADP, opérateur des aéroports Charles-de-Gaulle et Orly en région parisienne, était déjà avant cette acquisition le principal actionnaire des aéroports TAV avec une participation de 38 %.

Akfen Holding, basé en Turquie, est le deuxième actionnaire principal des aéroports TAV. Ce dernier prévoit d’utiliser les revenus de la vente pour contribuer à un programme d’investissements de 1,9 milliard de dollars en Turquie axé sur les hôpitaux et les projets énergétiques, rapporte le quotidien Hürriyet.

Dans une déclaration écrite, les dirigeants de Akfen Holding ainsi que de TAV Airports ont déclaré que TAV Airports resterait une société turque, avec son siège à Istanbul.

Tepe Construction est le troisième actionnaire principal de TAV Airports, suivi de Sera Yapı. Les deux groupes ont exprimé leur soutien à la transaction, ont déclaré les dirigeants d’ADP.

ADP s’attend à ce que la transaction soit conclue au cours de l’été 2017. Ainsi, le groupe français soutiendra pleinement TAV Airports dans ses projets financiers.

Les actions de TAV Airports ont augmenté de 3,2% depuis le 9 juin, à la suite de ces annonces respectives.

Nouveaux marchés à l’horizon

Le membre du comité exécutif d’ADP et le membre du conseil d’administration de TAV, Antonin Beurrier, ont déclaré que l’entreprise française envisage une large expansion sur de nouveaux marchés.

« Nous entrerons sur de nouveaux marchés au Moyen-Orient, en Asie centrale et en Europe avec TAV. Nous considérons également de nouvelles opportunités en Turquie », a déclaré Antonin Beurrier lors d’une conférence de presse à Istanbul le 9 juin dernier. En revanche, ADP n’a pas l’intention d’acheter les parts que Tepe détient dans les aéroports TAV.

TAV utilise 14 aéroports en Turquie et à travers le monde, y compris l’aéroport Atatürk d’Istanbul, la base de Turkish Airlines et l’un des aéroports les plus achalandés d’Europe.

TAV Airports a récemment été sélectionné par l’Autorité générale de l’aviation civile (GACA) d’Arabie Saoudite en partenariat avec Al Rajhi Holding Group pour utiliser les aéroports internationaux de Yanbu, Qassim et Hail sur une période de 30 ans.

Le contrat d’usage de ces aéroports a été signé entre le consortium et GACA le 8 juin dernier, a déclaré la société dans une déclaration écrite adressée au KAP le 9 juin.

Youssra Gouram

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *