Culture, Société

Ambiance ramadanesque au Palais de France

Jeudi dernier, le Consul général de France Muriel Domenach organisait pour la troisième année consécutive un Iftar [repas de rupture du jeûne]. Plus de trois cent convives ont ainsi pu se retrouver dans les jardins du Palais de France, dans une ambiance chaleureuse et apaisante. Une occasion pour le Consul de promouvoir un modèle de « laïcité française ouverte. »  

IMG_4379

D’habitude vide, la vaste étendue de pelouse du jardin du Palais de France était couverte d’une centaine de tables pour l’occasion. Sur celles-ci, des dattes, du fromage, du pain, du miel, des tomates et des concombres étaient disposés en attendant patiemment le coup de canon accompagnant le coucher du soleil pour être dégustés par les convives du Consul.

Devenue une tradition pour les Français amoureux de la Turquie et les Turcs amis de la France, cette troisième édition de l’Iftar du Palais de France proposait à ses convives de passer une soirée rythmée par la musique orientale et par les verres de çay, que des serveurs vêtus de tabliers immaculés s’empressaient de servir aux invités comblés.

« Lors de ce moment douloureux pour Istanbul, endeuillé par les attentats de mardi, ce moment de fraternité est important », a déclaré d’emblée le Consul général lors de son allocution. « Nous avons voulu faire passer le message d’une laïcité française ouverte, dans l’atmosphère spéciale du Ramadan. […] Nous ne tomberons pas dans le piège de l’islamophobie tendu par les terroristes qui veulent nous faire confondre islam et violence », a-t-elle ajouté.

Olivier Bouquet, professeur spécialiste de l’Empire ottoman et époux du Consul, a par la suite lu une traduction turque du texte « Vous n’aurez pas ma haine », que le père de famille Antoine Leiris avait rédigé après avoir perdu sa femme dans les attentats de Paris de novembre dernier. Un hommage émouvant, qui avait été partagé à plus de 200 000 reprises sur les réseaux sociaux au moment du drame, et qui a conservait toute sa justesse lors de l’Iftar de jeudi dernier.

IMG_4388

Lorsqu’ils eurent fini leur repas, les invités ont pu se diriger vers le jardin arrière du Palais, où les groupes SMADJ et Trio Selin, accompagnés des musiciens Buzuki Orhan, Cem Yildiz et Çorlulu Savas ont entonné des airs orientaux mêlant oud, guitare et clarinette.

D’énormes poufs rouges avaient également été disposés sur la pelouse, permettant aux invités de se mettre à l’aise et de profiter de la musique, mais également de digérer le copieux repas d’Iftar qui leur avait été servi. Une façon de terminer la soirée sur une bonne note, en attendant la prochaine édition de cet événement ramadanesque devenu une tradition.

IMG_4402

Yasmine Mehdi 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *