Economie, Environnement

Appel d’offres pour la construction de « la plus grande centrale éolienne offshore du monde »

Le ministre turc de l’Énergie et des Ressources naturelles, Berat Albayrak, a lancé un appel d’offres pour la construction d’une centrale éolienne offshore de 1 200MW.

Le quotidien Hürriyet rapporte que « selon une annonce parue dans la Gazette officielle le 21 juin, la Direction générale des énergies renouvelables du Ministère commencera à évaluer les demandes le même jour et informera les candidats de la date et du lieu de l’appel d’offres. » Les entreprises peuvent déposer leurs candidatures jusqu’au 23 octobre 2018.

Ce projet éolien est présenté comme « le plus grand au monde et le premier du genre du pays ».

L’entreprise retenue sera celle ayant proposée le prix le plus bas et respectée le cahier des charges. Les autorités du pays souhaitent que les Turcs soient les premiers bénéficiaires de ce projet. Berat Albayrek a déclaré que 60% de la production d’équipements devait être locale et 80% des ingénieurs venir de Turquie – un projet pour les Turcs et par les Turcs donc.

Le parc éolien pourrait voir le jour à Saros et Gallipoli, situés dans la région de Marmara, et à Kiyikoy, dans la Thrace.

En 2017, un appel d’offres similaire, mais d’une ampleur moindre, avait été remporté par le groupe Siemens qui offrait 6,99 dollars pour un mégawattheure, le prix le plus bas proposé à l’État.

En dehors de ce projet ambitieux, ce n’est pas la première fois que la Turquie fait parler d’elle dans le domaine des énergies éoliennes. L’idée ingénieuse de l’inventeur turc Geleceğin Şehirleri et de son entreprise “Deveci Tech“ de créer une éolienne verticale fonctionnant à la force du vent produit par le passage des voitures avait fait l’unanimité sur les réseaux sociaux.

Marie Boyenval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *