Dossiers

Ars Antiqua, une plongée musicale dans le Moyen-âge

Art Antiqua (10) copie[Cet article fait partie du supplément Francophonie de Notre Dame de Sion, paru dans Aujourd’hui la Turquie du mois de novembre]

Le 13 mars dernier, dans le cadre du mois de la Francophonie, au lycée français Notre Dame de Sion, a eu lieu un concert de l’ensemble Ars Antiqua, qui fut pour le public l’occasion de faire un voyage musical dans le temps.

Créé en 1965 par deux passionnés de musiques anciennes, le flûtiste Michel Sanvoisin et le contre-ténor Joseph Sage, l’ensemble Ars Antiqua est spécialisé en musique du Moyen-âge et de la Renaissance. Pour Ars Antiqua, venir à Istanbul n’était pas une première. En presque 50 ans d’existence, ils ont parcouru les scènes d’Europe et du monde, diffusant leur musique et recevant même en 2011 le prix du Meilleur Concert International décerné par le Cercle des critiques d’Art.

Le 13 mars, pour leur concert au lycée français Notre Dame de Sion, les musiciens avaient choisi d’exécuter des musiques du Moyen-âge, des pièces venues de l’époque de Shakespeare et des morceaux de répertoire dits de Cour et Villages du XVIe et XVIIe siècle. En interprétant ces airs qui nous restent au fond de l’oreille, qui nous reviennent parfois d’airs entendus dans des films ou pièces de théâtre historiques, ils nous ont rappelé toute la richesse de la tradition musicale européenne.

Art Antiqua (23) copieDe morceaux connus des amateurs de musiques irlandaises tels le fameux Greensleeves de John Playford, en pièces moins connues, ils ont convaincu le public dès les premières notes de leur concert. Enfants comme adultes se sont laissés emporter dans ce voyage sonore et en sont ressortis conquis, les musiciens n’hésitant pas à se lever et descendre devant la scène, flûte à la bouche, pour entraîner les spectateurs. Au fil des morceaux, les applaudissements de plus en plus nourris ont récompensé cette représentation sortant de l’ordinaire, ni véritablement musique classique, ni pour autant concert folklorique. Les cinq artistes présents sur la scène de Notre Dame de Sion ce soir là ont réussi à donner à cette musique venue du fond des âges une dimension actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *