Art, Culture, International, Société

Les artistes contemporains turcs rendent hommage au génie de la renaissance : Léonard de Vinci

Dans le cadre de la commémoration du 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, de nombreuses expositions sont organisées dans les musées et les galeries d’arts du monde entier. L’artiste jusqu’à ses 67 ans a conçu des chefs-d’œuvre parfaits, façonnés par son esprit créatif. De Vinci alors âgé de 64 ans fut invité pour la première fois en France par François 1er, en tant que « peintre en chef », architecte et ingénieur du palais. Il s’installa dans le château du Clos Lucé à Amboise proche du Palais Royal et y vécut trois années prolifiques avant sa disparition.
Son tombeau est situé dans la chapelle Saint-Hubert du Château d’Amboise. D’ailleurs un mystère lié à sa sépulture règne toujours.

Le projet a été développé par le peintre Onay Akbaş, vivant à Paris, à l’occasion du 500ème anniversaire du décès de De Vinci, projet mis en oeuvre par le curateur İbrahim Karaoğlu, coordonné par Emre Sefer, et les professeurs Dr. Devrim Erbil, Prof. Dr. Ergin İnan, Prof. Dr. Fevzi Karakoç, Pr. Dr. Tülin Onat avec la collaboration des peintres Onay Akbaş, Yalçın Gökçebağ, Barış Sarıbaş, du sculpteur Cem Sağbil, des musiciens/peintres Mercan Dede (Arkın Ilıca), des poètes et écrivains Ahmet Telli, Metin Celal, Nedim Gürsel, Sunay Akın, Yalın Alpay, de l’historienne de l’art Eloïse Ebru Fesli, avec la participation du cinéaste Durmuş Akbulut, et du professeur historien İlber Ortaylı.

Du 5 au 7 octobre 2019, ils organiseront un voyage au cœur de la vie artistique de Léonard de Vinci, marchant ainsi sur les traces du génie. À cette occasion, les artistes-participants visiteront le château d’Amboise, le château de Chambord, la tombe et la maison (le Clos Lucé) où vécut De Vinci, afin de créer leurs propres œuvres en hommage à l’artiste.

Ces œuvres seront par la suite exposées dans des galeries d’art en Turquie. Un livre-catalogue exhaustif ainsi qu’un documentaire seront réalisés pour  l’occasion.
Eloïse Ebru Fesli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *