Environnement, Société, Sport

Des athlètes turques utilisent le yoga pour dire « stop » à la pollution

Trois athlètes turques pratiquant le yoga à haut niveau ont utilisé comme tribune le Championnat du monde de chorégraphie de yoga afin de demander l’arrêt de la pollution des mers et océans, rapporte le quotidien Hürriyet.

Merve Tanrıverdi, Selva Arı et Yasemin Karaboğa, qui composent l’équipe de yoga turque en question, ont remporté la première place du quatrième Championnat mondial de chorégraphie de yoga et ont ainsi attiré l’attention sur l’un des problèmes environnementaux les plus urgents du monde avec leur chorographie intitulée « Stop Water Pollution ».

Une centaine de professionnels du yoga provenant de 20 pays ont participé à cette rencontre sportive qui s’est déroulée le 7 juin dans la station balnéaire de Gümüldür, dans la province égéenne d’Izmir, et qui était organisée par la Fédération internationale de Yoga.

Évoquant leur chorégraphie, Merve Tanrıverdi a déclaré : « nous avons ainsi évoqué le sujet de la pollution des eaux, qui est l’un des plus importants problèmes de notre monde, et nous avons essayé d’attirer l’attention sur ça », avant d’ajouter : « Si vous ne prenez pas soin de la nature, la nature ne prend pas soin de vous ! »

Une opinion que partage le président de la Fédération internationale de yoga Akif Manaf qui a souligné après la compétition que les « tortues caouannes meurent sur nos côtes sud. Le monde entier s’alarme quant aux ressources marines et à la pollution des eaux. Des récifs coralliens uniques disparaissent. L’eau est la source la plus fondamentale pour tous les êtres vivants. Nous avons utilisé toute la sensibilité que le yoga procure à l’individu pour attirer l’attention sur les problèmes de propreté de l’eau et de la mer ». Ce dernier a par ailleurs souligné que la Fédération soutient « tous les projets [qui sont] précieux à cet égard, et nous invitons tout le monde à ne pas polluer. Nous allons garder ce sujet à l’ordre du jour ».

Camille Saulas

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *