International, Politique

Attaque terroriste à Londres : la Turquie exprime sa solidarité

Mercredi 22 mars, un terroriste a percuté des piétons avec une voiture sur le pont Westminster de Londres, puis a fatalement poignardé un policier avant d’être abattu. Revendiqué par l’État islamique, l’attentat a fait quatre morts et une vingtaine de blessés.

L’auteur de l’attaque mortelle de mercredi au Parlement n’est autre que Khalid Masood. L’homme de 52 ans est né en Grande-Bretagne et connu des services du renseignement, a annoncé jeudi le Premier ministre Theresa May. « Ce que je peux confirmer, c’est que l’homme était né en Grande-Bretagne et qu’il y a quelques années, une enquête le concernant a été menée par le MI5 pour des raisons d’extrémisme violent », a-t-elle déclaré aux législateurs. « Il était une personne périphérique […] L’affaire est historique, il ne faisait pas partie de l’image du renseignement actuel », a-t-elle ajouté. Theresa May a aussi affirmé qu’il n’y avait eu aucune information préalable quant à son intention.

La police a arrêté huit personnes dans le cadre de l’enquête sur l’agresseur solitaire qui a tué quatre personnes, dont un policier, et a blessé de nombreux civils avant d’être abattu alors qu’il tentait d’entrer dans le Parlement. Andrew Parker, directeur général du service de renseignement domestique du MI5, a dit plus tôt que la réponse opérationnelle de son agence avait été pleinement mobilisée en faveur de la police. « Nous nous tenons côte à côte avec nos collègues de la police, pleurant leur perte tout en applaudissant l’excellence professionnelle de leur réponse », a-t-il déclaré dans un communiqué.

La Turquie solidaire  

La Turquie n’a pas tardé à réagir à ce nouveau drame.

Selon le bureau du président turc Recep Tayyip Erdoğan s’est entretenu au téléphone avec le Premier ministre britannique, Theresa May. Durant leur entretien téléphonique, le Président turc a exprimé la solidarité de la Turquie avec la Grande-Bretagne dans la lutte contre le terrorisme.

 Le président turc a fermement condamné l’attaque de Londres. Des responsables du bureau de Recep Tayyip Erdoğan ont indiqué, jeudi 23 mars, que le dirigeant turc a également déclaré à Theresa May que la Turquie partageait la douleur de la Grande-Bretagne. Les deux dirigeants ont également réaffirmé leur « détermination » à combattre ensemble le terrorisme, ont indiqué les responsables.

Dans une série de tweets postés mercredi dernier, le Président turc a déclaré que la Turquie partageait « la douleur du Royaume-Uni » : « Nous sommes solidaires avec la Grande-Bretagne, un pays ami et allié contre le terrorisme, la plus grande menace pour la paix et la sécurité mondiale. »

Boudali Sara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *