International, Société

Aujourd’hui la Turquie : Bravo et merci

Depuis plus d’un an, j’ai le plaisir de travailler au sein d’Aujourd’hui la Turquie. Il me tient donc à cœur de rendre hommage à l’unique mensuel francophone de Turquie, qui contribue admirablement à tisser des liens entre la France et la Turquie, mais aussi à ceux qui constituent son âme.Aujourd’hui la Turquie est un véritable pont entre les cultures et entre les hommes qu’il a fallu bâtir pierre après pierre avec ferveur et détermination. À l’heure où l’intolérance, la violence et la haine sont toujours plus présentes, il est important de pouvoir poser les yeux sur un journal qui met en avant la richesse de notre monde, de la Turquie, de la France, mais aussi d’autres régions du monde qui appartiennent à une si belle communauté : la francophonie. Cette francophonie qu’Aujourd’hui la Turquie fait rayonner de par le monde, les frontières, les mers et les océans.

Pour cela, nous devons remercier ceux qui font la réussite d’Aujourd’hui la Turquie, et en premier lieu Mme Mireille Sadège et M. Hüseyin Latif, deux personnes au courage et au professionnalisme qu’il est nécessaire de saluer à l’heure où nous publions le 150e numéro du journal. N’oublions pas non plus nos chroniqueurs qui, tous les mois, mettent tout leur talent sur papier et qui permettent à Aujourd’hui la Turquie d’être si foisonnant. De même, soulignons et félicitons le travail de ces nombreux stagiaires qui souvent nous quittent trop tôt, mais dont leur présence constitue toujours un enrichissement mutuel. Enfin, cette belle aventure ne pourrait être possible sans nos maquettistes qui effectuent un travail remarquable, mais aussi nos contributeurs et nos fidèles lecteurs.

Concluons simplement en remerciant tous ceux qui font le succès d’Aujourd’hui la Turquie et en souhaitant que l’aventure de ce journal ne fasse que se perpétuer.

Camille Saulas

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *