Culture, Gastronomie

Avis aux amateurs de café : Kamarad Coffee Roastery vient d’ouvrir ses portes à Yeldeğirmeni

Rencontre avec Inci et Mehmet Cem, les gérants de Kamarad Coffee Roastery, le seul endroit du quartier de Yeldeğirmeni (Kadiköy) à torréfier lui-même son café.

latte

Pour affronter l’hiver stambouliote, rien de tel que de se retrouver entre amis pour se détendre autour d’un bon café. Le quartier à la fois authentique et bohème de Yeldeğirmeni, l’un des plus quartiers historiques d’Istanbul, avec ses églises et ses synagogues, mais aussi foisonnant de cafés et de galeries d’art, avec ses murs colorés par le street art, est l’endroit rêvé. Nous avons rencontré pour vous Mehmet Cem Ulugöl et Inci Kara, les gérants de Kamarad Coffee Roastery, dont la plus grande originalité, outre les produits de qualité qu’il propose, est d’être le seul du quartier à servir du café torréfié maison.

Pour ces deux amoureux du café, partenaires au travail comme dans la vie, leur passion doit se ressentir dans ce qu’ils servent à leurs clients. Kamarad Coffee Roastery vient tout juste d’ouvrir ses portes (le 1e décembre 2015). Le mot d’ordre des responsables : faire ce qu’ils aiment et le partager avec les autres. Pour cela, ils suivent la « third wave coffee culture », une tendance qui se préoccupe de la qualité du café, de ses origines au résultat final, et privilégie une préparation artisanale respectueuse du produit, en opposition au café industriel. Les deux associés recherchent les meilleurs grains de café, en fonction des saisons de récolte, en s’appuyant sur un réseau qu’ils connaissent bien et en qui ils ont toute confiance. Une fois en possession de la précieuse matière première, Inci et Cem torréfient eux-mêmes les grains verts, frais, et les préparent soigneusement – à la demande –, avec une attention toute particulière portée à la méthode artisanale. Les valeurs de transparence et d’éthique sont les moteurs de Kamarad Coffee Roastery, qui tient à proposer à ses visiteurs des boissons originales et authentiques. Un véritable instant de délectation pour les amateurs !

entree

La bonne nouvelle, c’est que le magasin propose également ses paquets de café en grains déjà torréfiés, et les équipements de préparation, pour faire son propre café chez soi. Si la longue liste de boissons à base de café ne vous tente pas, rien n’est perdu : vous n’avez qu’à choisir parmi la variété de boissons à base de thé et de plantes, et d’en-cas appétissants, sucrés ou salés.

Quelques mots au sujet d’Inci et de Cem…

image1 (1)

Tous deux diplômés de sociologie à d’Istanbul, Inci a travaillé successivement dans des agences de communication, puis pour une entreprise de jeux-vidéos en ligne, en tant qu’éditrice ; Cem, quant à lui, a suivi un master en Etudes culturelles, puis a quitté son travail pour se consacrer à sa passion du café. Il a étudié à la MSA (Mutfak Sanatları Akademisi), et a obtenu un certificat SCAE (Association Européenne de Cafés de Spécialité).

C’est la découverte de la « third wave coffee culture » qui décide Cem et Inci à s’associer pour ouvrir leur propre café fin 2015. Après d’intenses recherche, plusieurs voyages à travers l’Europe, et des litres de café ingurgités, ils étaient impatients de passer de la théorie à la pratique. Inci nous confie qu’ayant tous deux grandi dans le quartier de Yeldeğirmeni, ils voulaient initier les habitants au « vrai » café.

Nous leur souhaitons bon courage et beaucoup de réussite !

Coralie Forget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *