Cinéma, International

« Ayla » sacré meilleur film au Festival International du Film d’Asie-Pacifique

Du 25 octobre au 2 novembre dernier se tenait le Festival International du Film d’Asie-Pacifique à Los Angeles. Un événement qui met à l’honneur les artistes de cinéma asiatiques venant du monde entier et les artistes américains originaires d’Asie-Pacifique.Au cours de ce festival, le public a décerné le prix du meilleur film au film turc « Ayla : The daughter of War ». Il avait récemment remporté le prix du meilleur montage au Festival International du Film de Cape Town.

« Ayla » relate la rencontre entre un soldat turc (incarné par İsmail Hacıoğlu puis par Çetin Tekindor) et une jeune orpheline coréenne (jouée par Lee Kyung-Jin) pendant la guerre de Corée en 1950. Au fil de l’histoire, les deux protagonistes entretiennent une relation fusionnelle comparable au lien qui existe entre un père et sa fille. Mais la fin de la guerre de Corée et les problèmes auxquels se confronte le sergent Süleyman obligent ce dernier à abandonner la petite Ayla. Qu’en sera-t-il des deux inséparables ? Se reverront-ils un jour ?

Le film réalisé par Can Ulklay et produit par Mustafa Uslu a été choisi pour être représenté à la 90ème cérémonie des Oscars, qui se tiendra le 4 mars 2018. On le retrouvera donc parmi les nominés pour l’Oscar 2017 dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère.

Noura Doukhi

 

4 Comments

  1. Aydin Melissa

    Bonsoir,
    Je voudrai voir ce film mais les cinéma en France ne voudraient pas le diffusé d’après ce que j’ai entendu de mon entourage. Avez-vous des informations à propos de cela s’il vous plait ? Savez vous dans quel cinéma il y aurait la possibilité de visionner ce film ?
    Merci d’avance

    • Aliya

      Bonjour,
      Le film passe actuellement au Cinéma Le Brady à Paris.
      J’imagine qu’il sera diffusé dans d’autres villes!
      J’ai hâte de le voir.

  2. Zum

    Ce film est magnifique, poignant, il saisit rapidement le spectateur et le tiens jusqu’au bout. De plus il est très bien tourné. Moi qui ne suis pas turc et qui ne comprend pas du tout la langue, avec le sous-titrage en français, j’ai été comblé. Je suis allé le voir pas curiosité car une ami d’origine turque m’avait dit qu’il était bien. C’est immensément en-dessous de la vérité; Il est énorme. Et de plus, issu d’une histoire vraie.

  3. CORONA Hubert

    Pour ceux et celles qui résidents dans les Alpes Maritimes, ce film est diffusé sur Carros à la salle Juliette Gréco ce dimanche 29 avril 2018 à 17h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *