Culture, Découverte, Société, Tourisme

Le bain des sultans : une découverte surprenante au sommet de la montagne Takkeli

Un bain utilisé par les sultans seldjoukides a été découvert dans un château sur la montagne de Takkeli, dans la province de Konya, qui était autrefois la capitale de l’État d’Anatolie Seljuk et qui abrite des murs et des citernes datant de 5 000 ans.

La montagne de Takkeli, située à l’intérieur des limites du district central de Selçuklu et surplombant tous les endroits de Konya, comporte des traces de nombreuses civilisations des époques hellénistique, romaine, byzantine, seldjoukides, karamanid et ottomane. Cette montagne fut le berceau de ces civilisations notamment en raison de son emplacement qui fait d’elle une véritable tour d’observation.

Le haut de la montagne – Gevele dans les documents anciens – abrite également des murs historiques ainsi que de nombreuses citernes et temples. Dans les falaises occidentale et orientale de la montagne se trouvent des tombes rupestres datant de l’époque romaine.

De l’université Necmettin Erbakan, le professeur d’histoire de l’art Ahmet Çaycı a expliqué que les fouilles archéologiques sur la montagne ont été réalisées en collaboration avec la municipalité de Selçuklu, la Direction des musées de Konya et l’université.

Ayant participé aux fouilles en tant que consultant, A. Çaycı a souligné que cinq ans se sont écoulés depuis le début de celles-ci et que, jusqu’à présent, ils ont mis à jour de nombreux artéfacts et objets historiques très importants.

A. Çaycı a déclaré que le château de Gevele a servi de tour d’observation naturelle à travers l’Histoire en raison de sa structure et de son emplacement. Il a ainsi joué un rôle important dans la défense de la Ville.

Le château abrite une petite mosquée, une citerne, des tunnels et des donjons. Mais, les travaux se poursuivant, de nouvelles découvertes pourraient survenir et nous en apprendre davantage sur le Moyen-Âge.

« Parmi les découvertes les plus importantes que nous avons faites jusqu’à présent il y a deux bains. Ils révèlent les paramètres des structures au Moyen-Âge. Le château devait être doté d’une terrasse panoramique ainsi que les quartiers où le sultan était hébergé. Nous continuons à les rechercher. En parallèle, nous avons commencé les travaux de restauration. Les fouilles sont la partie facile, mais il est également important de protéger ces lieux par la suite », a déclaré A. Çaycı.

« Après les fouilles et les travaux de restauration, nous révélerons aussi leurs histoires afin d’éclairer notre histoire culturelle. Selon de nombreuses sources, Aladdin Keykubat et Kılıçarslan se sont réfugiés ici dans des circonstances extraordinaires. Le bain est un détail important dans l’unité architecturale. Cet endroit est la partie la plus importante du château », a-t-il ajouté.

Sara Boudali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *