Sport

Basket : la Turquie deuxième à l’Euro des moins de 18 ans

Les internationaux turcs de 18 ans ou moins se sont inclinés 61 à 64 contre une très belle équipe grecque à l’occasion de la finale de l’Euro U18 de basket qui se disputait hier à Vólos (Grèce). Dépassés seulement en fin de match, ces jeunes internationaux incarnent un très bel espoir quant aux années à venir et au renouvellement d’une équipe nationale en fin de cycle.

u18

A trois points de la victoire, à trois points de l’or. Les jeunes Turcs se sont inclinés en finale de l’Euro U18 qui avait lieu ces derniers jours. En tête jusqu’au dernier quart temps, l’équipe aura seulement décrochée dans les dernières minutes face à une formation grecque très impressionnante. Pour se hisser jusqu’en finale, les jeunes Turcs avaient éliminé des équipes comme la Serbie en quart (90-79) ou encore la Bosnie-Herzégovine en demi-finale (82-77).

Vainqueur des deux dernières éditions du championnat d’Europe des 18 ans et moins, et ayant décroché le bronze en 2011, la Turquie n’aura visiblement pas à s’en faire au sujet de la relève de sa sélection de basket. Un peu en déclin suite à la fabuleuse deuxième place obtenue en 2010 aux mondiaux des adultes (défaite en finale contre les Etats-Unis, après avoir fait tomber l’Espagne et la Serbie), la sélection au croissant et à l’étoile (Ay Yıldızlılar en turc) pourra compter sur l’émergence de cette nouvelle génération, un renouveau déjà craint par les adversaires.

korkmaz

L’arrière Furkan Korkmaz, élu meilleur joueur du tournoi.

Auteurs d’un parcours étincelant, les espoirs turcs auront été les plus impressionnants du tournoi. A l’image de l’arrière Furkan Korkmaz, élu meilleur joueur du tournoi après l’avoir déjà été lors des championnats du monde U19 il y a quelques semaines, nombreux sont les jeunes désormais suivis par de grandes équipes. Korkmaz (15 points, 7 rebonds), serait déjà pisté par des franchises de NBA. Jusqu’à sa sortie, son équipe se maintenait en tête du match. A son image, les ailiers Barış Ülker (13 points, 7 rebonds) et Enes Taşkıran (12 points) ont réalisé un énorme match, leur performance ayant été saluée par tous les spécialistes.

Cette excellente seconde place, associée à la bonne prestation des moins de 20 ans en Italie il y a une douzaine de jours, est pour la sélection turque synonyme de lendemains qui chantent.

Adrien Cluzet

Le résumé du match :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *