Découverte, Société

Burcu Dinçer, première femme en Turquie à piloter un hélicoptère bombardier

 À seulement 27 ans, Burcu Dinçer est devenue la première pilote d’hélicoptère bombardier de Turquie.Après une formation de deux ans et demi dans une école d’aviation civile, à Ankara, et après une première expérience professionnelle au sein d’une compagnie arienne privée, la jeune diplômée de l’Université Anadolu est devenue la première femme en Turquie à piloter un hélicoptère bombardier.

À 27 ans, Burcu Dinçer a intégré le ministère des Forêts et a été affectée dans la province méditerranéenne d’Antalya pour ses compétences en matière de pilotage qui ont impressionné les membres du ministère ainsi que ses collègues.

Connue dans le milieu sous le dom d’ « Aigle du feu », la jeune femme a grandi près de l’aéroport Esenboğa à Ankara où elle s’est découvert une passion pour l’aéronautique. C’est ainsi très jeune qu’elle a décidé qu’un jour elle deviendrait pilote, mais pas n’importe laquelle. Cette dernière explique en effet que « la lutte contre les feux de forêt a toujours attiré mon attention ».

Si ses proches l’ont toujours soutenu dans cette voie, cela fut une surprise pour de nombreuses personnes quand Burcu Dinçer a commencé à travailler en tant que pilote. Aujourd’hui, elle est fière du chemin accompli et de sa mission, car, comme elle l’explique, « Les forêts sont nos enfants, la source de l’air que nous respirons. Sans eux, nous ne pouvons pas vivre ».

La pilote a déclaré à l’agence Anadolu : « Je veux être un exemple pour les jeunes filles. Elles font parfois face à des situations qui leur sont défavorables, mais elles ne devraient jamais abandonner (…) Pour qu’une femme réussisse, elle doit être forte psychologiquement, pas physiquement. Si une femme a confiance en elle, il n’y a rien qu’elle ne puisse pas accomplir ».

Soulignons sa prévenance et son courage qui ont permis de démontrer que cette profession n’était pas destinée qu’aux hommes, bien au contraire.

Camille Saulas

 

1 Comment

  1. rien à dire, super article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *