Découverte, Société, Tourisme

Le caravansérail de Zazadin ouvre ses portes aux touristes

Les restaurations du plus grand caravansérail seldjoukide de Turquie sont enfin achevées. Le caravansérail de Zazadin, situé en Anatolie centrale, a ainsi ouvert ses portes aux touristes locaux et internationaux.

Situé à 22 kilomètres de Konya, le caravansérail de Zazadin est l’une des constructions phares de l’Empire Seldjoukide.

Ce caravansérail était l’un des points de passages commerciaux les plus importants de l’époque. La construction de ce lieu fortifié où les caravanes de marchands faisant halte s’est achevée en 1237 sous le règne de Gıyaseddin Keyhüsrev II, un sultan seldjoukide.

Avec ses ornements de style seldjouk et ses pierres de différentes nuances de marron taillées à la main, les visiteurs sont transportés dans l’époque seldjoukide et peuvent découvrir ses magasins, ses 24 chambres réservées à l’époque aux gens de passage, son bain, son entrepôt et ses écuries.

Hikmet Çetiner, un opérateur touristique, a déclaré à l’agence Anadolu que le bâtiment historique, qui est « l’un des artefacts seljouks les plus importants de Turquie », avait été « oublié » avant de réapparaître sur l’agenda culturel du pays en 2007. Par la suite, il a fallu attendre de longues et importantes restaurations pour que le caravansérail devienne un véritable « musée vivant » qui puisse accueillir les touristes qui ne manquent pas dans la région.

Ibrahim Genç, président de la Direction générale des fondations de Konya, a déclaré à l’Agence Anadolu que ce caravansérail était une véritable source de fierté pour le pays et qu’il ne pouvait que se réjouir de son ouverture aux touristes. « C’est une destination importante parmi les sites historiques et touristiques de la province de Konya. J’espère qu’il attirera l’attention qu’il mérite », a ajouté Ibrahim Genç.

Camille Saulas

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *