International, Politique, Société

Charles Fries et Bertrand Buchwalter félicitent Ekrem İmamoğlu

Vendredi 19 juillet, le Consul général de France à Istanbul et l’Ambassadeur de France en Turquie ont rendu une visite de courtoisie au nouveau maire d’Istanbul, Ekrem İmamoğlu.

L’Ambassadeur français à Ankara, Charles Fries, et le Consul général de France à Istanbul, Bertrand Buchwalter, ont présenté leurs vœux de réussite à Ekrem İmamoğlu, élu maire d’Istanbul le 23 juin dernier.

Lire aussi : http://aujourdhuilaturquie.com/fr/ekrem-imamoglu-nouveau-maire-distanbul-selon-premiers-resultats-non-officiels/

Ces derniers se sont rencontrés dans le bureau du nouveau maire de la plus grande ville du pays, à Saraçhane.

À cette occasion, Charles Fries a rappelé les liens puissants qui unissent la « ville monde » à la France, ainsi que la volonté des entreprises françaises à contribuer à l’essor du poumon économique du pays : « Il y a plus de sept milles citoyens français à Istanbul. La France a le plaisir de contribuer aux développements d’Istanbul. Les entreprises françaises sont déterminées à faire poursuivre l’échange en apportant des touristes français en Turquie ».

L’Ambassadeur n’a pas manqué de souligner la résonance de la victoire du candidat du CHP en France : « Votre élection a eu un très grand retentissement en France », avant de faire part de l’invitation à Paris de la maire de la capitale française, Mme Anne Hidalgo, adressée à Ekrem İmamoğlu.

Charles Fries a par ailleurs indiqué qu’Istanbul et la France avaient tout à gagner en continuant à travailler main dans la main, notamment sur la question climatique : « Auparavant, il y avait un accord signé entre Paris et Istanbul. Cet accord pourrait continuer. La France est très sensible à la question du réchauffement climatique. Je sais qu’il s’agit d’une question importante pour vous aussi. J’estime que la mairie d’Istanbul et les grandes municipalités de France peuvent travailler ensemble pour surmonter ce problème ».

Ekrem İmamoğlu, visiblement touché, est revenu lui aussi sur l’ancienneté des relations qui unissent la France à Istanbul. Après avoir remercié ses hôtes, il leur a assuré que la « perle du Bosphore » continuerait à nouer des relations avec toutes les régions du monde.

Ce 19 juillet, après la visite de la délégation française, l’ambassadeur d’Espagne à Ankara, Juan Gonzalez Barba, a également rendu visite à Ekrem İmamoğlu.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *