Culture, Société, Tourisme

Le château de Bodrum rouvrira ses portes l’année prochaine

L’Agence Anadolu rapporte que le château Saint-Pierre, à Bodrum, dans la province de Muğla, sera de nouveau ouvert aux visiteurs l’année prochaine, soit lorsque les travaux de restauration et d’aménagement seront terminés.

Quiconque s’est déjà rendu à Bodrum a pu observer ce magnifique édifice médiéval construit entre 1402 et 1523 à l’initiative des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, remplaçant ainsi un ancien palais.

Inscrit depuis avril 2016 sur la liste indicative de l’UNESCO, le château Saint-Pierre connaît depuis 2014 des travaux de restauration et d’aménagement.

En début de semaine, le directeur adjoint du musée d’archéologie de la forteresse a déclaré à l’Agence Anadolu que le chantier n’était pas encore achevé, mais a assuré que « les travaux […] doivent se terminer en 2019 ». Ce dernier a ajouté qu’une compagne publicitaire allait être lancée afin d’y attirer davantage de visiteurs qui pourront, grâce aux restaurations, visiter en toute quiétude le château qui a servi de base militaire jusqu’en 1895 ainsi que durant la Seconde Guerre mondiale.

Le château fut aussi utilisé comme prison et comme thermes.

Aujourd’hui, la forteresse est l’attraction touristique la plus populaire de la ville. Transformé en musée en 1962, le château de Bodrum abrite le musée d’archéologie sous-marine ainsi que l’un des musées d’archéologie subaquatique les plus importants au monde où l’on peut découvrir une impressionnante collection d’amphores et divers objets en bronze, en verre, en acier ainsi qu’en argile provenant d’épaves de la mer Égée.

Outre ceci, sa visite vaut le détour notamment en raison de son architecture médiévale, les 249 armoiries qu’elle abrite, ses murailles fortifiées, ses cinq tours et ses sept portes.  Et c’est sans parler de la vue imprenable sur la péninsule de Bodrum !

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *