Découverte, International, Société

Le chercheur turc Selçuk Şirin reçoit un prestigieux prix américain pour son aide aux enfants réfugiés

Un académicien turc de l’Université de New York a été honoré pour ses recherches qui peuvent aider les enfants réfugiés à améliorer leurs performances à l’école.

Lors d’une interview Skype avec l’Agence Anadolu, Selçuk Şirin a expliqué qu’il souhaite créer une plateforme de jeux en ligne pouvant être utilisée comme outil pédagogique pour les enfants réfugiés. D’après lui, les enfants qui souffrent du syndrome de stress post-traumatique ont besoin de méthodes d’enseignement innovantes. « Développer un système d’apprentissage basé sur le jeu peut être une manière d’éduquer ces enfants », a-t-il expliqué.

Son équipe de recherche travaille désormais sur un projet nommé « Espoir », une plateforme en ligne qui servira aux 100 000 enfants réfugiés et aux pauvres dans les cinq prochaines années. Ce projet est considéré comme efficace et rentable pour fournir aux enfants réfugiés les compétences requises concernant le langage et le système cognitif.

Le chercheur, qui est professeur de psychologie appliquée à l’École Steinhardt de Culture, Éducation et Développement humain à l’Université de New York, est l’auteur de « La jeunesse musulmane américaine » après les attentats du 11 septembre, premier livre de ce genre. Il recevra le prix Klaus J. Jacobs le 30 novembre pour ses recherches sur la jeunesse musulmane américaine, les enfants réfugiés et les réfugiés syriens.

Saluant la Turquie pour avoir été en première ligne quant à l’accueil des réfugiés, il déplore le fait que les enfants soient privés d’école à cause des guerres et des conflits. « La plupart des enfants réfugiés n’ont pas la chance de bénéficier d’une éducation correcte parce que la guerre les a contraints à quitter leur pays », a-t-il déclaré.

La Turquie accueille environ 3,5 millions de réfugiés syriens, plus que n’importe quel pays dans le monde. Ankara affirme avoir dépensé 25 milliards de dollars pour les accueillir et les aider depuis le début de la guerre civile en Syrie.

Nawel Zerzour

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *