Société

Le club Reina démoli cinq mois après l’attaque terroriste à Istanbul

Le tristement célèbre club Reina où 39 personnes ont perdu la vie lors du réveillon de la Saint-Sylvestre dans un attentat perpétré par Daech a été démoli le 22 mai, soit cinq mois après l’attaque.Dans un communiqué, la municipalité d’Istanbul a déclaré que certaines parties de la boîte de nuit n’ont pas été construites conformément à la loi et devaient être détruites.

« Le Conseil municipal d’Istanbul a décidé de détruire le Reina, situé dans le quartier d’Ortaköy du district de Beşiktaş, car certaines parties construites n’étaient pas conformes à la loi. Suivant la décision du conseil d’administration, le processus de démolition a été achevé le 22 mai pour les parties du bâtiment qui ne respectaient pas les règles d’urbanisme. »

Une source proche du Reina a exprimé sa surprise face à cette démolition : « C’est une situation est inattendue pour nous aussi, la destruction a pris 45 minutes, ils l’ont détruit et sont partis ! »

L’attaquant Abdulkadir Masharipov, d’origine Ouzbek, s’était enfui après avoir commis l’attentat. Il a été arrêté à Istanbul le 16 janvier avec quatre autres individus.

Depuis l’attentat, la boîte de nuit était restée fermée. Peu de temps après l’attaque, l’un des gérants de la boîte de nuit, Ali Ünal, a déclaré qu’il ne souhaitait plus faire de divertissement dans un lieu où 39 personnes sont mortes et où d’autres ont été blessées.

photos : ©YASIN AKGÜL / AFP

Solène De Faria Conto

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *