Economie, International

Quelle coopération économique entre la France et la Turquie ?

La France et la Turquie souhaitent renforcer leur coopération dans des domaines clés tels que ceux de l’énergie, du développement durable ou encore de l’agriculture.

Alors que le volume des échanges bilatéraux entre les deux pays s’élevait à 14,7 milliards de dollars l’an dernier, Daniel Gallissaires, conseiller économique de l’Ambassade française à Ankara, a déclaré à l’Agence Anadolu que ces échanges pourraient atteindre la somme de 22 milliards de dollars.

En 2018, la Turquie était le 13e fournisseur mondial de la France, mais surtout le cinquième hors UE et Suisse. La France était quant à elle le sixième client de la Turquie et absorbait 4,3 % de ses exportations.

Les relations économiques franco-turques sont ainsi conséquentes et méritent d’être davantage poussées au regard du potentiel liant les deux pays. Daniel Gallissaires a notamment déclaré que la partie française serait ravie de rencontrer des investisseurs turcs en France.

Néanmoins, il a également rappelé que les revenus d’exportation de la Turquie avaient dépassé ceux de la France en 2019, alors que le commerce bilatéral était équilibré auparavant.

À l’heure où les discussions autour de l’adhésion de la Turquie à l’UE sont dans l’impasse, la multiplication et le maintien d’accords bilatéraux entre certains pays européens et Ankara reste le meilleur moyen pour cette dernière de continuer à commercer avec l’UE.

Victor Mottin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *