Art, Culture, Découverte, Société

Un Coran de 524 ans restitué au palais de Topkapı

Le 24 mai, un ancien Coran du XVe siècle anciennement disparu a été restitué au musée du palais de Topkapı dont il avait été retiré il y a 54 ans. Il a été écrit par le calligraphe Sukrullah Khalifah en 1494, à Istanbul.

Crédit photo : Hürriyet Daily News

Ce Coran avait été exhibé au musée du palais jusqu’en 1964, date à laquelle il avait été transféré au musée d’archéologie de Bursa. Par la suite, le Coran avait disparu pour des raisons inconnues.

Le quotidien turc Hürriyet rapporte que celui-ci a été retrouvé grâce aux fils du calligraphe Ziya Aydın. Ziya Aydın l’avait acheté à un bibliophile en 1967 sans être au courant de sa valeur historique. Décédé en 1997, ce sont ses fils qui ont hérité de l’ancien Coran. Après avoir lu le quotidien Hürriyet qui consacrait l’un de ses articles à la disparition d’un Coran du XVe siècle, Ali Sami et Ahmet Aydın se sont rendus compte que le fameux Coran se trouvait dans leur bibliothèque.

Selon les informations transmises par le directeur du musée de Topkapı, Mustafa Sabri Küçükaçşı, les deux frères ont contacté directement le ministre de la Culture et du Tourisme, Numan Kurtulmuş, dans l’intention de rendre l’oeuvre historique au palais de Topkapı. Les frères l’ont emmené eux-mêmes à Istanbul, rapporte le quotidien Hürriyet.

« Si le Coran n’avait pas été préservé par le calligraphe Ziya Aydın, il serait probablement dans une librairie en Europe. Nous exprimons notre profonde gratitude à la famille Aydın », a déclaré M. Küçükaşçı.

Par ailleurs, Ali Sami Aydın a affirmé que leur famille avait toujours refusé de s’adonner au commerce des objets anciens islamiques. Son frère Ahmet a exprimé sa satisfaction d’avoir restitué le Coran : «  Nous avons décidé en famille que cette oeuvre que nous préservions depuis 40 ans devait être exposée au musée du palais de Topkapı. Nous avons eu raison de prendre une telle décision »

Aslınur Karaboğa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *