Environnement, Société, Tourisme

La côte de Lara déclarée « zone protégée »

Le ministère de l’Environnement et de l’Urbanisme a déclaré que la côte de Lara, dans la province méditerranéenne d’Antalya, est désormais une « zone de protection naturelle désignée ». Cette annonce s’accompagne d’une décision interdisant toute construction pesant une menace sur l’environnement.

« La côte de Lara, dans le district de Muratpaşa, à Antalya, a été enregistrée comme “zone de protection naturelle désignée” le 18 juillet », souligne le règlement du ministère de l’Environnement et de l’Urbanisme qui vient ainsi encadrer davantage l’aménagement du territoire désigné.

Le littoral de Lara, dont la renommée mondiale n’est plus à faire, était auparavant une « zone de protection naturelle de second degré ». La réglementation concernant les constructions était ainsi plus laxiste. Le nouveau règlement est donc le bienvenu, cette zone de la Riviera turque étant fortement touristique, au point d’être surnommée le « Las Vegas turc » !

Le nouveau statut couvre un espace de près de 21 kilomètres et de 557 hectares, jusqu’aux abords des chutes de Düden, elles-mêmes protégées.

Par ailleurs, les falaises de la côte de Lara seront également assujetties à la réglementation puisqu’elles devraient être prochainement déclarées « zone sensible à protéger », selon la direction provinciale du ministère. Ce statut implique qu’aucune construction ne pourra être entreprise dans cet espace, à l’exception des services d’infrastructures obligatoires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *