Economie, International, santé, Société

COVID-19 : L’aéroport d’Istanbul a signé le « Protocole de sécurité sanitaire de l’aviation » de l’AESA

Le nouvel aéroport d’Istanbul, qui en un an a fait ses preuves en tant que HUB international en raison notamment de son architecture unique, de ses infrastructures et de ses technologies supérieures, a signé le « Protocole de sécurité sanitaire de l’aviation Covid-19 » publié par l’Agence de l’Union européenne pour la sécurité aérienne (AESA).

Dans le cadre des mesures sanitaires prises pour lutter contre la pandémie de la Covid-19, l’aéroport d’Istanbul a désormais rejoint les aéroports ayant signé le « Protocole de sécurité sanitaire de l’aviation Covid-19 ». Ce protocole se joint ainsi au certificat « Airport Pandemic » délivré par le ministère turc des Transports et des Infrastructures, l’aéroport d’Istanbul satisfaisant toutes les exigences sanitaires fixées par le ministère ainsi que les mesures conformes aux critères fixés par l’AESA.  

L’aéroport d’Istanbul est le premier aéroport de Turquie à avoir signé le protocole de l’AESA destiné à ouvrir la voie à une exploitation sûre des vols à travers l’Europe. Le protocole a été signé, à ce jour, par des aéroports français, italiens, allemands, britanniques, grecs, espagnols, belges, hollandais, danois, finlandais, autrichiens et roumains. 

Le protocole comprend des mesures diverses, mais importantes relatives aux aéroports, aux compagnies aériennes, au personnel aéroportuaire, aux prestataires de services, aux équipages et aux passages. 

Parmi les mesures abordées, on compte entre autres la distanciation physique, la désinfection des mains, le port du masque sanitaire, la promotion de la sécurité sanitaire, le nettoyage et la désinfection des équipements et des infrastructures, le suivi de l’état de santé du personnel et des passagers, l’interaction réduite entre l’équipage et les passagers ainsi que la procédure spéciale de débarquement. 

Commentant la nouvelle, le PDG et directeur général d’iGA Airport Opération Inc., Kadri Samsunlu, a déclaré : « Notre objectif principal à l’aéroport d’Istanbul après l’apparition de la Covid-19 a été de fournir un voyage sûr dans des conditions d’hygiènes maximales. Nous avons pris toutes les mesures nécessaires et maximales au sein de notre aéroport avant de reprendre les vols ». 

Ce dernier a par ailleurs noté que le fait d’avoir obtenu la certification de la Direction générale de l’aviation civile permettrait à l’aéroport d’Istanbul de se conformer facilement aux normes de l’AESA.

Kadri Samsunlu, en écho aux préoccupations de l’industrie aéronautique, a néanmoins prévenu : « c’est un fait que l’industrie aéronautique ne peut surmonter la crise provoquée par la Covid-19 que si nous agissons tous à l’unisson. La Turquie est prête à le faire […] Il est d’une importance cruciale pour les compagnies aériennes, les aéroports et les pays de se faire confiance les uns envers les autres, mais aussi envers les passagers si l’on veut se rétablir. Tous les acteurs de l’industrie doivent prendre des précautions selon le même niveau de normalisation. À cette fin, le protocole Covid-19 sur la sécurité sanitaire de l’aviation de l’AESA est très précieux ». 

Ainsi, Kadri Samsunlu a affirmé : « nos passagers internationaux peuvent voyager de et vers l’aéroport d’Istanbul en toute tranquillité », d’autant plus que l’aéroport d’Istanbul continuera à appliquer les mesures de sécurité sanitaire prescrites par des organisations comme l’OMS (Organisation mondiale de la santé), l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale), l’IATA (l’Association internationale du transport aérien), et ce même après la pandémie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *