Société

Cüneyt Arcayürek, décès d’un vétéran du journalisme

Écrivain, journaliste et figure emblématique des médias, Cüneyt Arcayürek s’est éteint hier, mardi 23 juin 2015, à l’âge de 87 ans. Né en 1928 à Ankara, l’homme avait consacré sa vie à l’analyse politique de son pays. Retour sur sa carrière médiatique et politique.

cuneyt-arcayurek

Cüneyt Arcayürek entame sa carrière de journaliste en 1947 à Ulus (la Nation), l’organe de presse du Parti républicain du peuple (CHP) avant de devenir un chroniqueur régulier pour Cumhuriyet (La République) à partir de 1985. Durant sa prolifique carrière, il prête sa plume à de nombreux autres journaux tels qu’Hürriyet, Tercüman et Milliyet. Il est aussi le premier journaliste à avoir pu entrer à Chypre après l’opération turque de 1974. Politiquement, sa carrière n’est pas en reste. Auteur d’une douzaine de livres sur l’histoire politique turque, il a également été le conseiller politique de Süleyman Demirel, neuvième président du pays qui nous a quitté récemment lui aussi.

Dans une interview accordée à Aujourd’hui la Turquie en octobre 2005, il déclarait : « Être européen n’est pas si facile, instaurer la démocratie non plus ». Réticent également vis à vis des débats de l’époque autour de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, il répondait à ses détracteurs : «  La Turquie est en passe de réussir son développement, a-t-elle été aidée par l’Europe ? Non, elle s’est élevée à ce niveau par ses propres moyens. Depuis les réformes d’Atatürk, la Turquie a fait beaucoup de chemin (…) Est-ce l’Europe qui a réalisé ces progrès ? Non, c’est la Turquie, seule. Si la Turquie a pu autant réaliser sans l’aide de l’Europe, pourquoi en aurait-elle besoin dans le futur ? Si nous pouvons profiter des courants culturels venant de l’UE, profitons-en. Mais cela ne doit pas revenir à accepter toutes leurs conditions ».

n_84405_1

L’homme politique était hospitalisé à Ankara depuis le 13 mai dernier. Il est décédé d’une défaillance multi-viscérale à l’âge de 87 ans. Conformément à ses souhaits, il sera inhumé à Gölbaşı dans la province d’Ankara, sans cérémonie funéraire.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview de Cüneyt Arcayürek dans le sixième numéro d’Aujourd’hui la Turquie.

Florie Cotenceau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *