Art, Culture, Découverte, Gastronomie, Société

De Pierre Hermé et Olivier Baussan à Jean-Paul Gaultier

Deux projets et trois hommes d’exception ont attiré mon attention en ce début d’année 2019.

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu une vraie French touch sur la plus belle avenue du monde. Fin 2017, au 86 avenue des Champs-Élysées, s’est ouvert un concept store innovant qui réunit la gourmandise de la maison Pierre Hermé et le raffinement de L’Occitane. « L’idée, c’était de créer un vrai lieu de vie où se mêlent la douceur et la beauté », explique Pierre Hermé.

C’est une expérience inédite : un bar à macarons d’un côté, des niches végétales dédiées aux ingrédients phares de L’Occitane avec un point d’eau de l’autre.

En libre-service, des pâtisseries, macarons, chocolats, parfums, crèmes et cosmétiques.  Destiné à devenir un lieu de vie, on peut y observer le savoir-faire du pâtissier.

Un concept qui est né de l’amitié de deux hommes d’exception qui dure maintenant depuis plus de 20 ans. Olivier Baussan et Pierre Hermé partagent des valeurs en matière d’esthétisme, d’innovation et de mise en valeur des matières premières.

Une fois dans les lieux, vous entrez dans un café avec une immense terrasse et vous observez un plafond spectaculaire. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la clientèle est principalement parisienne.

Néanmoins, les Champs-Élysées, qui voient passer plus de 150 millions de visiteurs par an, offrent une vitrine exceptionnelle à ces deux marques françaises qui n’ont pas choisi ce lieu par hasard. La crème pour les mains L’Occitane (miel, immortelle et mandarine) ainsi que l’un des macarons de Pierre Hermé au parfum identique sont vendus au même endroit ! Ainsi, après ou avant vos achats, vous pouvez déguster votre thé avec une pâtisserie d’exception.

*  *  *

Quant à Jean-Paul Gaultier, le plus français des couturiers et l’enfant terrible de la mode, il voulait exposer sa vision de la mode sur la scène des Folies Bergère qui célèbrent leurs 150 ans. JPG a réuni sur scène sa mode, ses coups de cœur, ses rencontres, ses défis, ses complices et ses amis. Il a habillé les plus grands artistes, de Madonna à Lady Gaga… Il raconte sa carrière avec une succession de tableaux sur sa vie, son voyage dans le monde de la mode par un Fashion Freak Show qu’il ne faut pas confondre avec une revue classique.

Thierry Suc, l’un des plus grands producteurs français qui travaille régulièrement avec Mylène Farmer, Étienne Daho, Jean-Jacques Goldman, Zazie et d’autres artistes, a produit ce spectacle inspiré de la revue. Celui-ci déclare qu’ « aucun spectacle de ce genre n’existe : il casse tous les codes, mélange les disciplines, les savoir-faire ». Il n’hésite pas à dire qu’« il fallait être fou pour suivre la folie de Jean-Paul ».

*  *  *

Désormais, vous savez tout sur mon Paris en ce début 2019. Mais il faut y ajouter des livres: L’Arabe du futur, Riad Sattouf (en quatre volumes) ; Leurs enfants après eux, Nicolas Mathieu (lauréat du Goncourt 2018) ; Rompre, Yann Moix ; Sérotonine, Michel Houellebecq et surtout Geçip Giderken, Melih Ziya Sezer.

Enfin je voudrais rendre hommage à Melih Ziya Sezer qui travaille toujours dans sa pharmacie de Moda, un des plus anciens quartiers d’Istanbul. Cet intellectuel turc qui vient de publier son cinquième livre de poèmes. Sezer, qui est né en 1932, est le doyen des pharmaciens turcs. Il continue à exercer le métier de son père et enseigne dans une grande faculté de pharmacie de Turquie.

Dr. Hüseyin Latif, directeur de publication

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *