Culture, Découverte, Société

Découverte d’une zone archéologique à Bayburt

C’est dans la province de Bayburt, au nord-est de la Turquie, qu’un terrain archéologique s’étendant sur une zone de cinq hectares a été localisé. Cette découverte serait similaire à l’ancienne ville antique de Salata, qui aurait servi de quartier général militaire àl’Empire romain, dans la province de Gümüşhane. Une étude approfondie est en cours sur le nouveau site selon le quotidien turc Hürriyet.

Selon la déclaration du professeur et doyen de la faculté des sciences humaines et sociales de l’Université de Bayburt, Süleyman Çiğdem, Bayburt a des milliers d’années d’histoire avec ses structures telles que son château, sa tour d’observation, sa mosquée, sa fontaine et son église. « Les travaux se poursuivent sur le terrain, car la structure de la zone est très intéressante. Vous pouvez facilement voir les murs de maçonnerie qui couvrent une superficie de cinq hectares », a déclaré Süleyman Çiğdem au quotidien Hürriyet Daily News. Il précise que les ruines se trouvent à près de cinq kilomètres du village de Yeniköy. Elles remonteraient selon le spécialiste à des milliers d’années et présentent donc une architecture de défense différente.

Ce qui attire l’attention sur cette découverte se trouve dans la partie nord-ouest de la zone. Le professeur Süleyman Çiğdem explique qu’il y a « un mur de près de 15 mètres de long. Les murs intérieurs et extérieurs sont plus plats, mais le centre est composé de murs de maçonnerie secs. L’épaisseur du mur est d’environ trois mètres. Un tel mur est une structure de défense. Généralement, les murs des châteaux font plus d’un mètre, mais ce mur de trois mètres montre que cet endroit était une zone de défense. » Pour le moment, le travail se poursuit, mais n’a pas révélé la période exacte durant laquelle le terrain a été utilisé.

Selon le professeur, « L’explication sur la structure devrait être découverte. Nous continuerons à travailler dessus. Si nous pouvons trouver des matériaux archéologiques dans cette zone, nous pourrons fournir des informations plus précises. Au moins, nous savons que des murs en maçonnerie sèche ont été utilisés dans cette région dès le début de l’âge du fer. Nous avons également trouvé des traces de cette époque dans des châteaux et des tours d’observation situés dans différents endroits de Bayburt ».

Le professeur précise également que l’on peut lier cette découverte au château de Saruhan, qui était utilisé au début de l’âge du fer et qui est situé à proximité du champ connu sous le nom d’Alavu Düzü.

Dans l’attente des réponses à toutes nos questions Çiğdem termine son entretien avec les journalistes d’Hürriyet en mentionnant l’importance de cette découverte. Il déclare ainsi : « Dès que vous quittez le château de Saruhan, vous trouverez une route menant à l’Alavu Düzü et à Otlukbeli. Nous essaierons de trouver des réponses à certaines questions sur l’importance de ce domaine lors de nouvelles fouilles ».

Tülin Ağaç

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *