International, Société

Deux millions d’enfants syriens n’iront pas à l’école cette année

D’après les chiffres annoncés par l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance) mardi 15 septembre, plus de deux millions d’enfants syriens ne pourront pas retourner à l’école cette année.

ecoles_syrie

Le quotidien des Syriens porte les stigmates de la guerre. Nombreuses sont les écoles qui ont été ravagées. Certaines sont entièrement détruites, d’autres servent de centre d’accueil pour les familles. Au total, ce sont plus de 5 000 écoles qui sont ainsi hors d’usage.

Toujours selon l’Unicef, près de 400 000 enfants risquent de quitter le système scolaire en raison du conflit permanent.

D’après Christophe Boulierac, porte-parole de l’Unicef à Genève, « la guerre semble progressivement effacer les progrès qui avaient été fait auparavant dans l’éducation. Certains enfants syriens n’ont jamais été dans une salle de classe, tandis que d’autres ont perdu jusqu’à quatre années de leur scolarité. »

La présence du groupe Etat islamique (EI) en Syrie compromet l’avenir éducatif de la population. L’organisation terroriste avait en effet ordonné en décembre l’arrêt de l’enseignement dans les zones sous son contrôle. L’EI envisage également de réformer les manuels scolaires en les rendant plus fidèle à sa doctrine.

Ainsi, de plus en plus de parents craignent d’envoyer leurs enfants à l’école. En 2014, 68 attaques ont été dirigées vers des écoles, faisant 160 morts et 343 blessés dont de nombreux enfants.

Kheira Djouhri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *