Automobile

Direction les Cayman, le départ est Porsche

Porsche Cayman SCela fait huit ans que l’on observe, dans la jungle urbaine, ce charismatique prédateur. Un crocodilien plus connu sous le nom de Cayman. Propulsé par Porsche, ce reptile mesure plus 4 mètres de long et affiche plus d’une tonne sur la balance. Ce cousin de la 911 est reconnu et redouté de ses congénères. Sa version racée et Sportive se reconnaît à la poupe qui laisse apercevoir une sortie d’échappement double.

Animal féroce, ayant englouti 325 chevaux, dont le cœur se trouve en position centrale, ce qui a pour effet d’améliorer son agilité et son équilibre. L’autre atout du moteur six cylindres à plat, de 3,4 litres, du Cayman S réside dans le fait que cela offre un coffre à l’avant et à l’arrière.

Le Porsche Cayman Sport peut atteindre la vitesse foudroyante de 280 km/h et abattre le 0 à 100 en seulement 4,7 secondes. Les explorateurs ont observé qu’à partir de 120 km/h, le Cayman commençait à s’exciter en déployant automatiquement son aileron.

Pour appâter ce « caïman », il vous suffira d’avoir la bonne clef et de l’insérer à gauche. Pas de doute, on est bien dans une Porsche. Dans l’intimité du nouveau Cayman Sport, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Intérieur tout cuir Noir, sièges sport électriques avec 14 réglages, assistance parking avant et arrière… L’invitation au voyage est des plus alléchantes et vous procurera un plaisir où l’on est loin de verser des larmes de crocodiles. Quand on regarde son prix, on se dit qu’il n’y a pas de quoi s’exiler fiscalement, autant investir dans un Cayman !

Un monstre vorace qui est d’autant plus fascinant lorsqu’il se camoufle en rouge indien. Ce coupé sportif captive toujours l’attention lorsqu’il rôde dans le Marais où il se fait notoire grâce à son râle rauque.

Daniel Latif
Photo : Sylvester Djualim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *