Culture, Découverte, Société

Des écritures de 2 300 ans découvertes sur le mur d’une école

L’agence Demirören rapporte que des écritures remontant à 2 300 ans ont été découvertes lors de travaux d’entretien des routes dans la station balnéaire de Datça, au sud-ouest de la Turquie.

C’est Okan Özalp, un archéologue, qui a remarqué des écrits sur le mur extérieur d’une école primaire du district de Datça, dans la province de Muğla, alors qu’il accompagnait les ouvriers qui effectuaient des travaux d’entretien de la route.

Des experts du musée du district voisin de Marmaris ont été invités à examiner les écritures en grec ancien.

La pierre sur laquelle les écritures ont été découvertes a été utilisée il y a 24 ans pour la construction du mur extérieur de l’établissement scolaire, ont expliqué les habitants à l’agence Demirören.

Selon Okan Özalp, la pierre en question « a (probablement) été brisée il y a plusieurs années ». Ce dernier explique donc qu’il est impossible de lire l’intégralité des écrits puisque des morceaux manquent, « mais (qu’) il est possible de dire que cela a été gravé sur un piédestal afin d’honorer une personne pour ses services rendus à la ville ».

Si l’archéologue estime que ces écrits pourraient dater d’il y a 2 300 ans, il faudra attendre les résultats de l’examen approfondi que mènent actuellement les experts du musée.

Durant l’époque hellénistique, la cité antique grecque de Cnide (ou Knidos) ainsi que la ville de Stadia se trouvaient dans la péninsule de Datça, située dans l’actuelle Turquie, au cœur de la province de Muğla.

Camille Saulas

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *