Art, Culture, Découverte, Société

Les élèves des écoles primaires apprendront bientôt le kanun

Selon le musicien Göksel Baktagir, le kanun sera bientôt enseigné dans les écoles primaires turques.

 Le 4 février, le grand joueur de kanun, Göksel Baktagir, a déclaré que l’instrument à cordes très répandu dans les Balkans et au Moyen-Orient sera enseigné dans plusieurs écoles primaires de Turquie dans les prochaines années dans le cadre d’un projet pilote de vulgarisation de la musique traditionnelle turque.

Le kanun est un instrument à cordes pincées de la famille des cithares. Très mystérieux quant à son origine véritable, le kanun descendrait de la harpe ancienne tandis que la plus ancienne trace de cet instrument se trouve dans la littérature arabe, à savoir dans les contes des Milles et Une Nuits (Xe siècle). Quant au kanun moderne, celui-ci remonte à la fin du XVIIIe siècle et résulte d’une transformation effectuée sous l’Empire ottoman de son ancêtre remontant à l’Empire byzantin.

Le virtuose de 52 ans qui a expliqué que ce projet était soutenu par le chef de l’État turc, Recep Tayyip Erdoğan, a souligné l’importance de l’enseignement du kanun qui est « l’un des instruments les plus précieux de la musique classique turque », avant d’ajouter qu’« il est important que nos enfants apprennent le système (musical) maqam et je considère le kanun comme l’instrument parfait pour les débutants ».

De plus, celui qui a reçu le Grand prix de la présidence pour la culture et les arts l’année dernière s’est dit heureux de constater l’intérêt grandissant de par le monde pour les instruments traditionnels turcs et la musique de son pays.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *