Art, Culture

« Un ennemi du peuple » d’Ibsen au festival international de théâtre d’Istanbul

Le festival de théâtre d’Istanbul a accueilli cette année sept troupes étrangères. Il faut avouer que les Anglais ont bien représenté leur pays avec Propeller Company qui a parfaitement interprété deux pièces de Shakespeare, Comedy of errors (La Comédie des erreurs) et Midnight summer dream (Songe d’une nuit d’été). Quant aux Allemands, une troupe berlinoise nous a joué un Ibsen à la scénographie, au décor, à la musique résolument modernes. La pièce a été dépoussiérée à tel point que nous avons eu l’impression qu’elle venait tout juste d’être écrite pour la Turquie, par un auteur qui aurait assisté à tous les événements survenus dans notre pays.

ibsen

Un ennemi du peuple – Henrik İbsen, à İstanbul par la compagnie Schaubühne de Berlin

On sait d’ailleurs que nos auteurs du début de la République étaient tous fascinés par Ibsen, si bien que Nazım Hikmet à gauche de l’échiquier politique, comme Necip Fazıl Kısakürek à droite en passant par Reşat Nuri Güntekin au centre, l’avaient pris comme modèle dans leurs créations théâtrales. Il n’y pas de fumée sans feu. S’ils avaient pu se reconnaître en lui, c’est qu’Ibsen décrivait un monde actuel en Turquie.

Eh bien en matière d’actualité les Allemands les rattrapaient cette fois. Les allusions à Gezi comme à Soma ont rimé avec les dix minutes interactives où ils ont directement demandé aux spectateurs ce qu’ils pensaient de ce qui se passait sur la scène. On sait que la pièce raconte les démêlés d’un jeune homme de science qui découvre, dans une ville qui vit de tourisme thermal, que l’eau est polluée. Évidemment la presse et les capitalistes aussi bien que son beau-père et son frère sont prêts à tout pour le faire taire.

Le message a été si bien reçu que le lendemain la presse de droite hurlait en prétendant que les Allemands critiquaient notre Etat et notre Premier ministre. Et pour cause !

Nami Başer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *