International, Politique

Entre promotion de son mari et discours copié, retour la convention de Melania Trump

Lors de la convention républicaine dans l’Ohio ce lundi 18 juillet, la troisième femme de Donald Trump a vanté les qualités de son mari, tout en reprenant presque mot pour mot un discours de Michelle Obama lors de la convention démocrate de 2008.

melania trump

L’ex-mannequin slovène désormais femme du magnat de l’immobilier, Melania Trump, s’est exprimée à l’occasion de la convention républicaine de Cleveland. Très peu présente dans la campagne de son mari, de 24 ans sa cadette, celle-ci préfère se consacrer à l’éducation de Barron, leur fils de 10 ans.

Melania Trump a profité de cette convention pour rendre hommage à son mari, contribuant à sa promotion devant des milliers de personnes. «Il est dur quand il doit l’être, mais il est aussi gentil, juste, et attentionné ». Ces propos peuvent paraître surprenants, notamment lorsqu’on connait les propos du candidat républicain à l’égard des minorités musulmanes et hispaniques.

« Il représentera l’ensemble du peuple, pas une partie. Cela inclut les chrétiens, les juifs et les musulmans. Cela inclut les hispaniques, les afro-américains, les asiatiques les pauvres et la classe moyenne » a t-elle ajouté, ce qui peut encore une fois paraître paradoxal compte tenu des multiples frasques du milliardaire.

Le discours de l’épouse de Trump était considéré comme le clou de la soirée, celle-ci annonçant en grandes pompes que son mari était « prêt à diriger le pays ».

Le couple connaît des moments difficiles, au niveau de l’image que celui-ci renvoie aux électeurs. Selon l’institut Gallup, l’ex-mannequin totalise 28% d’opinions positives, contre 53% en faveur de Michelle Obama en 2008.

Dans le but de corriger et d’améliorer cette image, Melania Trump a tenu un discours sur certaines valeurs qui lui semblaient essentielles dans la vie. Le respect d’autrui et le travail étaient notamment à l’honneur. Cependant, Michelle Obama s’était exprimée en des termes semblables en 2008, ce qui a provoqué de vives réactions chez les électeurs.

Crance Tom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *