Economie

Environ 40 000 entreprises ont été créées en Turquie au premier semestre 2019

L’Union des Chambres et des Bourses de Turquie (TOBB) vient de publier les résultats du premier semestre de l’année 2019. On y apprend que près de 40 000 entreprises turques auraient été fondées.

Selon la TOBB, la Turquie a enregistré une baisse annuelle de 13,6 % des dépôts de dossiers pour la création de nouvelles affaires entre le mois de janvier et de juin.

Les chiffres montrent également que plus de 5 500 entreprises ont cessé leurs activités au cours des six premiers mois de cette année, ce qui représente une augmentation de 1,8 % par rapport à la même période l’an dernier.

Aussi, le nombre de nouvelles entreprises créées en partenariat avec des partenaires étrangers ou à financement étranger a augmenté de près de 7 %. Elles sont donc 6 000 entités à avoir eu recours à ce type de création d’entreprises au cours au premier semestre 2019.

Le mois dernier, 4 584 nouvelles entreprises ont été créées, contre 5 514 en juin 2018. En revanche, le nombre de fermetures d’entreprises en juin a augmenté de 4,5 % par rapport à l’année dernière (686 fermetures en juin 2018 contre 717 en juin 2019).

Par ailleurs, « en juin, 696 entreprises avec des partenaires étrangers ont été créées », indique le rapport. « Parmi ces sociétés, 348 avaient des partenaires turcs, 85 des partenaires iraniens et 41 des partenaires syriens », souligne la TOBB.

Finalement, ces chiffres reflètent le contexte géopolitique du pays et les tensions internationales qui frappent la Turquie, mais dans lequel s’inscrivent de fait les entreprises turques.

Alexandre Gassier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *