Art, Culture

Un espace de réflexions dédié à la Grande Guerre

Alliances militairesA l’occasion du centenaire de la Première Guerre Mondiale et dans le cadre de la conférence « Not all Quiet on the Ottoman Fronts : Neglected Perspectives on a Global War, 1914-1918 », le Goethe-Institut d’Istanbul, en coopération avec le Goethe-Institut d’Athènes et avec le soutien de la fondation Mercator, ouvre ce mercredi 9 avril 2014 l’exposition « Open Space ». L’exposition sera présentée jusqu’au 18 avril 2014 au dépôt Tütün de Tophane.

Le projet « Open Space » a été conçu par la réalisatrice de film Regine Dura et le metteur en scène Hans-Werner Kroesinger, qui propose d’ailleurs dans le cadre de l’exposition plusieurs prestations de théâtre-performance. Boursiers de l’académie culturelle de Tarabya, à la résidence secondaire historique de l’ambassadeur d’Allemagne à Istanbul, les deux artistes allemands s’interrogent sur la place des lieux dans l’Histoire, sur la fraternité d’armes entre l’Allemagne et la Turquie et sur la mémoire collective et individuelle. Leurs réflexions commencent par l’observation des traces de la Grande Guerre retrouvées à Istanbul et aux environs : le cimetière de soldats allemands dans la villa de Tarabya, la vieille ambassade allemande de Pera ainsi que la bataille des Dardanelles. Pour approfondir leurs recherches, Regine Dura et Hans-Werner Kroesinger ont également mis en place un Workshop, « Narrating War », afin d’avoir l’opportunité de travailler avec des étudiants allemands et turcs sur le thème de la narration de guerre à travers récits et images de la Première Guerre Mondiale.

Travail sur la narration historiqueLe projet, présenté au dépôt de Tophane, s’articule autour des différents travaux de recherches effectués par les deux artistes et par les participants du Workshop. Sous forme d’archives vivantes, le visiteur peut déambuler entre photos, textes, vidéos, images relatifs à la Grande Guerre en Europe du Sud-Est, et plus particulièrement aux alliances stratégiques entre l’Allemagne et la Turquie. « Open Space » évoque la première ambassade allemande d’Istanbul et le travail de ses ambassadeurs, les stratégies militaires germano-turques notamment dans la bataille des Dardanelles, les déplacements de populations et de familles entières, les lieux de recueillement comme le cimetière de Tarabya. Les différents supports de travail proposent une réflexion sur la narration historique (comment retranscrire l’Histoire et l’enseigner), sur l’analyse des récits de guerres, et sur l’impact visuel des vidéos et images. Libre au visiteur de s’interroger, de chercher des réponses, de découvrir une perspective nouvelle sur ce pan de l’Histoire. Un espace dédié aux commentaires permet à chacun de s’exprimer sur son ressenti du projet.

L’exposition « Open Space » propose littéralement un espace ouvert de réflexions sur la Première Guerre Mondiale et un travail de mémoire individuelle et collective afin de ne pas oublier ce que fût cette guerre malgré les cents années écoulées depuis lors.

Julie Delaporte

« Open Space »
Une initiative des Goethe-Instituts de l’Europe de Sud-Est
Du 9 avril au 18 avril 2014
DEPO / Tütün Deposu Istanbul
Lüleci Hendek Cad., No : 12, Tophane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *