Art, Découverte, Société

Exposition de sculptures « Osmose » par Sophie Verger

Invitée pour une deuxième présentation par l’Université Paris 1 Sorbonne, l’artiste Sophie Verger revient exposer son travail et ses animaux-personnages. L’exposition intitulée « Osmose » présente l’univers imaginaire de la sculptrice afin de révéler l’humanité du monde animal. L’exposition se déroulera du 4 au 29 juin. Pour l’occasion, un vernissage aura lieu le 13 juin à partir de 18h30 en présence de l’artiste.

Diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, l’artiste se consacre à la sculpture depuis une vingtaine d’années sur le thème animalier mêlant sa vision des choses à l’humour. Son travail tourne autour de la faune terrestre, mais aussi marine. Au total, 18 sculptures en grès et en bronze seront exposées dans trois zones différentes. Ces sculptures d’une taille monumentale ou de moyen format seront présentées en accès libre. La collection comprend de nombreuses pièces exposées dans divers musées comme le musée Pompon, à Saulieu en Bourgogne et au musée de Berck-sur-Mer sur la Côte d’Opale. C’est aussi l’occasion pour l’artiste d’exposer ses nouvelles sculptures créées spécialement pour l’événement.

Ainsi, sur la cour d’honneur, l’artiste met en scène quatre sculptures monumentales en plein air. Cette série se compose d’une famille de trois ours en équilibre, d’une pieuvre coiffée d’une fillette, d’une éléphante jouant avec son petit et d’une étonnante girafe assise. Puis, sur l’escalier d’honneur, deux grandes girafes, dont l’une est enceinte et l’autre est parée de bijoux, animeront l’exposition en soulignant leur féminité. Douze de ses sculptures de moyen format comprenant ours, chameaux, éléphants, rhinocéros et girafes, seront installées dans la Galerie Soufflot. Ainsi, l’artiste nous plongera dans l’histoire de l’humanité pour parler du vivant et des hommes. Cette exposition intemporelle met l’accent sur l’unification de l’homme et de la bête.

Les créations de l’artiste sont également régulièrement exposées dans diverses foires d’art contemporain dans toute l’Europe. En France, ses œuvres sont exposées dans plusieurs musées et municipalités comme à Berck, Chantilly et Saint-Brieuc. Par ailleurs, ses œuvres font aussi partie de nombreuses collections privées internationales aux États-Unis, en Suisse et en Allemagne.

En parallèle, une exposition de photographies «  Regards de photographes  » sera également présentée. Présentant le travail de l’artiste, celle-ci a été réalisée par plusieurs photographes, dont Sophie Verger. L’exposition prévoit également des moments d’échanges et de dialogues le tout dans une ambiance chaleureuse.

« La sculpture est histoire d’amour, de sensualité, une histoire qui permet de communiquer d’inconscient à inconscient. C’est assez simple dans le fond ! », déclare l’artiste.

Tülin Ağaç

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *