Economie, International

Facebook à l’assaut du marché de l’emploi

Le réseau social mondialement connu Facebook a annoncé qu’il allait lancer un service d’offres d’emploi destiné aux recruteurs et aux candidats. Une nouvelle qui pourrait bien faire trembler les sites traditionnels dédiés à l’embauche.facebook-260818_960_720Facebook ne cesse de se développer et d’exploiter son potentiel. Après avoir racheté Instagram et lancé Workplace, voilà que le réseau social a décidé de lancer un service d’offres d’emploi gratuit, se lançant ainsi dans un marché estimé à quatre milliards de dollars aux États-Unis d’après Ibis Word.

Concrètement, cette nouvelle fonctionnalité permettra aux recruteurs de poster directement leurs annonces sur la page de leur organisation. Sous la forme d’un post sponsorisé, ces offres apparaitront dans le fil d’actualité des utilisateurs, soit des potentielles recrues. Les entreprises désirant plus de visibilité pourront payer afin de mettre en avant leurs annonces.

Tout est fait pour faciliter la mise en contact et le processus de recrutement. Sur le post sera intégré une icône « postuler », voire un formulaire de candidature si l’entreprise le souhaite. En outre, les informations relatives aux emplois précédents et aux études des candidats seront automatiquement insérées dans le formulaire. Quant à l’entreprise, elle recevra les candidatures par le biais de Messenger.

Si ce nouveau service n’est pour le moment disponible qu’au Canada et aux États-Unis, le marché français risque lui aussi de voir d’un mauvais œil l’arrivée potentielle d’un tel poids lourd dans un marché où la concurrence est rude.

Car, Facebook arrive avec des avantages conséquents : plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par jour, mais aussi un chiffre d’affaires de 27,6 milliards de dollars en 2016.

Cette nouvelle va faire le bonheur des entreprises et de ceux qui cherchent un emploi, mais constitue aussi un coup dur aux sites de recherche d’emploi et va les obliger à revoir leur stratégie.

Camille Saulas

 

 

 

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *