Art, Culture, Société

Fazıl Say clôture en beauté le Festival de musique d’Istanbul

Le 30 juin, le virtuose et compositeur turc Fazıl Say s’est produit aux côtés de l’Orchestre symphonique de Shanghai à l’occasion de la clôture du Festival de musique d’Istanbul.

Le concert fut l’apothéose du 47e Festival de musique d’Istanbul, organisé par la Fondation d’Istanbul pour la culture et les arts (İKSV).

C’était la première fois que l’Orchestre symphonique de Shanghai se produisait devant le public turc au centre international de congrès et d’expositions Lutfi Kırdar.

Devant des spectateurs conquis, le pianiste de renommée internationale a joué le Concerto pour piano n° 3 de Beethoven au cours de la première moitié du concert.

L’Orchestre symphonique de Shanghai, dirigé depuis près de onze ans par Liang Zhang, a poursuivi avec l’œuvre de Ye Xiaogang « The Fading Gingkgo Biloba », avant de jouer la Symphonie n° 6 d’Antonín Dvořák.

Né en 1970 à Ankara, Fazıl Say a commencé à jouer du piano à l’âge de quatre ans et a poursuivi sa formation musicale au Conservatoire d’État d’Ankara. Fazıl Say a notamment joué avec l’Orchestre philharmonique de New York, l’Orchestre philharmonique de la BBC et l’Orchestre philharmonique de Berlin, ou encore avec l’Orchestre national de France et l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg.

En 2016, Fazıl Say a reçu le Prix Beethoven des droits de l’Homme, de la paix, la liberté, l’intégration et la lutte contre la pauvreté pour avoir « favorisé le rapprochement entre l’Orient et l’Occident, la Turquie et l’Europe », selon les organisateurs.

Si vous avez raté le concert du 30 juin, rendez-vous à Bodrum. En effet, Fazıl Say participera au 15e Festival de musique de Bodrum qui se tiendra du 22 au 25 août prochain. Fazıl Say et l’Orchestre symphonique de Bilkent seront en haut de l’affiche pour le concert d’ouverture du festival.

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *