Cinéma, Culture, International

Festival de Cannes : Fatih Akın de retour

La 70e édition du Festival de Cannes se déroulera du 17 au 28 mai et pour la première fois, le jury du Festival de Cannes sera présidé par le cinéaste espagnol Pedro Almodovar. Il décernera avec son jury la Palme d’or à la fin du Festival, le dimanche 28 mai.Monica Bellucci a eu l’honneur de présider la cérémonie d’ouverture pour la seconde fois. Elle présentera également la cérémonie de fermeture du festival. Honorée, elle a fait l’éloge du cinéma « Ici, toutes les voix peuvent être écoutées, parce que le langage du cinéma n’appartient à aucun territoire, et en même temps à tous les territoires ». La cérémonie s’est achevé sur la première projection de cette année avec le film d’Arnaud Desplechin « Les Fantômes d’Ismaël ».

On retrouve dans cette compétition le long-métrage Aus dem nichts de Fatih Akın, réalisateur germano-turc. Habitué de Cannes depuis 2005, il y a présenté deux documentaires hors compétitions Crossing the Bridge – The Sound of Istanbul et Polluting Paradise. En 2007, il a reçu le prix du meilleur scénario pour son film De l’autre côté.

Aus dem nichts mêle une fois de plus l’Allemagne et la Turquie, thèmes privilégiés de Fatih Akın. Le film relate la vie de Katja qui s’effondre lorsque son mari et son fils meurent dans un attentat à la bombe. Après le deuil et l’injustice viendra le temps de la vengeance.

Le film se déroule dans la communauté turco-allemande de Hambourg, ville natale du réalisateur. Ce thriller permet également de soulever de nombreuses questions politiques et sociales qui secouent l’Europe d’aujourd’hui. On retrouve l’actrice allemande Diane Kruger en tête d’affiche qui jouera pour la première fois dans sa langue natale.

Solène De Faria Conto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *