Culture, Société

Festival de Jazz d’Istanbul : Ramazan Sesler en concerts exceptionnels

Le génie musical du clan Sesler se perpétue avec Ramazan Sesler, le fils du virtuose de la clarinette turc, Selim Sesler, qui se produira à deux reprises dans le cadre du Festival de Jazz d’Istanbul.

Le 4 juillet, dans le cadre du programme « Vitrine : Rencontres des musiques actuelles de Turquie » du Festival de Jazz d’Istanbul, Ramazan Sesler donnera un concert de présentation à une trentaine de professionnels étrangers — directeurs de salles et festivals — au sein de la sublime citerne byzantine Théodose II bâtie au Ve siècle, située dans le quartier de Sultanahmet.

Ramazan Sesler fera aussi découvrir son univers au grand public sur les bords de la Corne d’or, dans le parc Halıcıoğlu, le 7 juillet avec un concert intitulé « De père en fils, une illustre lignée de clarinettistes », dont le titre nous rappelle que, chez les Sesler, la musique est avant tout une histoire de famille, qui débute en Grèce et se poursuit en Turquie à la suite l’échange de population gréco-turc de 1922.

Pleinement conscient de son héritage, et ayant le désir de le préserver, Ramazan Sesler cultive un répertoire issu de son patrimoine musical auquel il associe des morceaux turcs cultes, populaires, mais aussi classiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *