Economie, Sport

Football : 814 millions de dollars de revenus pour la Süper Lig

La Süper Lig a généré des revenus atteignant 731 millions d’euros (814 millions de dollars) lors de la saison 2017-2018, un montant en hausse par rapport aux 701 millions d’euros de chiffre d’affaires pour la saison 2016-2017.


La saison 2017-2018 a été fructueuse pour le championnat professionnel turc de football où s’affrontent dix-huit équipes avec une augmentation de 30 millions d’euros du chiffre d’affaires par rapport à la saison précédente. C’est ce que nous révèlent les nouveaux chiffres publiés dans le 28e rapport annuel sur les finances du football rédigé par le Groupe Sports Business de Deloitte.

Le rapport de Deloitte indique que plus de la moitié de ces revenus (376 millions d’euros) proviennent des droits de diffusion : « La saison 2017-2018 a vu le début d’un nouvel accord sur les droits de diffusion pour la Süper Lig, qui devrait rapporter 250 millions d’euros par saison au cours des cinq prochaines années », explique le rapport avant d’ajouter que « l’impact total de cette augmentation sera visible pour la première fois dans l’édition de ce rapport de l’année prochaine, et nous espérons que cela permettra à la Süper Lig de reprendre sa place de sixième ligue générant le plus de revenus en Europe. »

Selon l’étude du cabinet d’audit, la seconde source de revenus est liée au sponsoring et aux revenus commerciaux (242 millions d’euros).

Par ailleurs, le revenu moyen par club turc était de 41 millions d’euros pour la saison 2017-2018, tandis que le ratio salaires/revenus était de 76 %, révèle le rapport.

Cette année, la Süper Lig a été remportée le 19 mai par Galatasaray pour la 22e fois en 61 saisons face à Başakşehir (2-1). La saison 2019-2020 de la Süper Lig débutera le 16 août.

Camille Saulas

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *