Sport

Football : Robin van Persie débarque sur les rives du Bosphore

C’est un énorme coup que vient de réaliser le club de football Fenerbahçe sur le marché des transferts, en rendant officiel sur son compte Twitter, hier après-midi, l’arrivée de l’attaquant Robin van Persie en provenance de Manchester United. Si son départ de MU semblait inéluctable après une saison contrastée et une certaine impuissance face aux perpétuels changements tactiques de l’entraîneur de MU Louis van Gaal, nul n’aurait parié sur le club stambouliote comme point de chute.

van_persie_fener

On imaginait déjà van Persie ralier un autre cador européen tel que la Juventus, le Real ou encore Valence. Une rumeur avait même lié, le temps d’une journée, le buteur hollandais à l’Olympique Lyonnais. Oui mais voilà, entre temps, Fenerbahçe a décidé de dégainer le chéquier. Plus encore que Galatasaray, qui vient de parier sur un Lukas Podolski en échec total à l’Inter, le grand rival de Beşiktaş et Galatasaray a investi dans des têtes de gondole : tout d’abord Simon Kjær, solide défenseur du championnat français, pour près de 8 millions d’euros, suivi de Nani, le virevoltant ailier portugais de MU, qui sort d’une saison en prêt au Sporting Portugal.

Mais l’énorme coup que prévoyait le Fener était encore à venir. Dans les tuyaux depuis plusieurs jours, l’attaquant star de la sélection hollandaise a donc signé hier un contrat le liant pour les trois prochaines saisons avec le club stambouliote. Montant du transfert : 5 millions d’euros. Un somme relativement modique au regard du talent et des états de service du garçon, mais qui tient à son âge – 31 ans – et à son niveau de salaire. C’est en effet un véritable jackpot que va toucher la star en Turquie, et qui explique sans aucun doute un tel empressement à rallier les rives du Bosphore. On parle de près de 350 000 euros par semaine. Un véritable pont d’or. A ce prix-là, les supporters du club, rassemblés en masse pour accueillir le joueur à l’aéroport ce week-end, puis pour sa présentation officielle hier, espèrent bien voir la star empiler les buts.

van-persie

Si van Persie a semblé moins souverain cette saison, il reste cet attaquant terriblement racé, à la technique impeccable et au sens du but exceptionnel. Le genre de joueur pour lequel un supporter aime payer son billet et capable d’inscrire une tête lobée d’anthologie à Iker Casillas, le portier espagnol, en pleine coupe du monde. Le genre de joueur capable de terminer deux saisons d’affilée meilleur buteur du championnat d’Angleterre. C’est donc ce top-player là que Fenerbahçe espère avoir engagé : un van Persie qui, s’il retrouve son meilleur niveau, pourrait bien faire franchir au club une nouvelle étape et entraîner dans sa roue un football turc en plein développement.

Pierre Debly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *