Art, Culture, Découverte, Société

Franc succès pour la 26e édition du Festival de jazz d’Istanbul

Du 29 juin au 18 juillet s’est déroulée la 26e édition du Festival de jazz d’Istanbul. Organisé par la Fondation d’Istanbul pour la Culture et les Arts (İKSV) et parrainé par Garanti Bank depuis 22 ans, le festival a accueilli cette année plus de 300 musiciens alors que se sont tenus plus de 50 concerts sur 27 différentes scènes à Istanbul.

Environ 40 000 festivaliers se sont offert une parenthèse en écoutant des virtuoses incontournables tels que la légende du jazz contemporain Kamasi Whashington, mais Snarky Puppy Joss Stone, Jacob Collier et bien d’autres.

Cette édition a été également marquée par le retour du fameux « Jazz Boat » après neuf ans d’absence. Les amateurs de jazz ont ainsi pu profiter d’une excursion musicale envoutante sur le Bosphore.

Organisé pour la troisième fois, « Vitrin » a rassemblé une trentaine de musiciens issus de différentes cultures, tandis que l’évènement en plein air « Jazz in the Parks » a permis aux musiciens de moins de 30 ans ainsi qu’aux groupes composés de jeunes jazzmen/« jazz ladies » de se produire lors du festival afin de prouver l’ampleur de leur talent dans les parcs de Fenerbahçe Khalkedon, Fenerbahçe Park et, du côté européen, au Beylikdüzü Yaşam Vadisi.

Point fort de cette année, l’ambassade des États-Unis à Ankara, la Fondation Sabancı, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et la Fondation Vehbi Koç se sont réunis pour le nouvel évènement du festival « Ah Şu Cazlar Bleues’lar » afin de promouvoir l’art et la culture pour tous. De nombreux réfugiés ont pris part à l’audience pour profiter d’un concert énergique d’artistes locaux et internationaux dans le parc de Hacıoğlu. L’évènement fut encore une fois l’occasion de souligner l’universalité et le pouvoir unificateur de la musique.

Eda Özdemir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *