Economie

France: Baisse de l’attractivité économique

Selon le baromètre annuel EY, la France est nettement devancé cette année par le Royaume-Uni et l’Allemagne. Le territoire français n’attire plus autant les investisseurs étrangers.

kvefr2198s

Malgré une position géographique intéressante et l’optimisme ambiant du gouvernement, la France voit un peu plus son attractivité s’éroder par rapport à ses voisins européens.

Un décrochage qui s’accélère

L’Europe va mieux, les capitaux et les IDE arrivent davantage. Les investisseurs augmentent et tous les pays européens en profitent. Tous, sauf la France. La France, est en effet le seul des quinze grands pays européens (Russie et Turquie inclus) à ne pas suivre cette tendance.

L’Hexagone est ainsi rétrogradé à la troisième place derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni (leader incontesté en matière d’attractivité). La France a attiré 598 projets, soit presque autant que l’an dernier. Dans un même temps, le nombre d’investisseurs directs étrangers s’est envolé en Europe. L’Allemagne a ainsi réussi l’implantation de 946 investisseurs étrangers (+9% par rapport à 2014) et malgré la crainte du Brexit, les investisseurs étrangers ont continué de plébisciter le Royaume-Uni qui arrive loin en tête avec 1065 projets (+20%).

Ce décrochage a aussi un impact sur le marché de l’emploi. Quand les sociétés étrangères créent 42 336 emplois au Royaume-Uni, il n’y a eu que 13 639 emplois créés en France. Il est intéressant de mettre en perspective que 73% des hauts dirigeants étrangers jugent que le niveau des charges et des coûts salariaux est un frein à l’investissement en France, contre 50% en Allemagne et 44% au Royaume-Uni. Par ailleurs, les mouvements sociaux que connaît actuellement le pays peuvent mettre en cause la stabilité et la clarté de l’environnement politique, législatif et administratif de la France au yeux des investisseurs étrangers.

Le classement de 2014 montrait déjà la tendance actuelle

Capture d’écran 2016-05-24 à 14.22.01

 

 

Hamdi Arslan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *