International, Politique

François Hollande : « La Turquie doit s’impliquer dans la lutte contre Daesh »

S’adressant à la Turquie, le président français François Hollande a déclaré cet après-midi, lors d’une réunion avec les ambassadeurs français présents à Paris dans le cadre de la Semaine des ambassadeurs, qu’il fallait « reprendre le dialogue avec les Kurdes » et « s’impliquer dans la lutte contre Daesh ».

hollande-semaine-ambassadeurs

« Je pense à la Turquie qui doit s’impliquer dans la lutte contre Daesh et engager, ou plutôt reprendre le dialogue avec les Kurdes. Bref ! J’appelle sur cette grande question, (…) la question syrienne, à une prise de conscience générale. Le terrorisme menace tous les acteurs de la région, pas simplement quelques-uns, et toutes les puissances, pas simplement la nôtre. Le règlement de la crise syrienne exige la participation de tous, et la France s’apprête à y prendre sa part. »

Une demande qui fait écho à celle porte-parole du ministère des Affaires étrangères américain John Kirby hier : « Pourquoi ne s’engagent-ils pas plus ? Pourquoi restent-ils en retrait ? », avait-il demandé en parlant des Turcs, avant d’ajouter : « tout le monde peut faire mieux, y compris les Etats-Unis. »

 « Une nouvelle attaque est possible. »

«  L’attaque contre le train de Thalys Amsterdam-Paris montre que nous devons nous préparer à d’autres assauts et donc nous protéger », a encore dit le président français.

Enfin, François Hollande a fait part de sa volonté de convoquer une conférence international contre le groupe terroriste Boko Haram actif dans le nord du Nigeria.

L’intégralité du discours du président de la République française est disponible sur le site de l’Elysée.

Zehra Bozkurt & Noémie Allart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *