Découverte, Société, Tourisme

Hadrianopolis : l’aventure continue !

Nombreuses étaient les villes antiques se nommant Hadrianopolis en hommage au nom de l’empereur romain Hadrien. De Palmyre en Syrie, en passant par la Tunisie à Carthage, ces villes témoignent du passage de l’Empire romain dans le monde arabe. Toutefois, l’ancienne ville d’Hadrianopolis qui nous intéresse ne se trouve ni en Tunisie, ni en Syrie, mais dans le nord de la Turquie, plus précisément dans la province de Karabük.

Depuis 2003, des fouilles ont lieu sur le site archéologique. Elles sont menées par une trentaine d’étudiants et dirigées par le professeur Ersin Çelikbaş du département d’archéologie de l’université de Karabük.

Leur objectif était de protéger les artefacts découverts durant les fouilles, a expliqué le gouverneur de Karabük, Fuat Güre. Ainsi, on compte à ce jour 14 structures découvertes autour du site, dont deux bains publics, deux portes d’églises, des tombes en pierre, un théâtre et d’autres structures monumentales de différents types.

Après un arrêt des recherches dans la cité antique, les travaux ont repris le premier juillet à l’occasion de la découverte de nouvelles mosaïques que les spécialistes surnomment « Zeugma de la mer Noire » puisque la ville antique est comparée à Zeugma dans le sud-est de la Turquie, célèbre pour ses mosaïques

Ces mosaïques comportent des figures de chevaux, d’éléphants, de cerfs ou encore de griffons.

Un vestige de la chrétienté : Saint Alype le Stylite

Saint Alype le Stylite (né vers l’an 525 et mort vers l’an 614) était l’une des personnalités les plus importantes de l’Antiquité. L’histoire raconte qu’il serait né à Hadrianopolis, dans le district d’Eskipazar, puis que plus tard il aurait gravi une colonne de la cité et aurait passé le reste de sa vie à y prêcher, à y jeûner et à y prier.

C’est pourquoi Hadrianopolis possède un caractère hautement sacré dans la communauté chrétienne, à tel point qu’il fait partie des saints piliers de la foi chrétienne.

Alexandre Gassier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *