Découverte, Société, Tourisme

Hatay : le plus grand sol en mosaïque du monde bientôt accessible au public

Découvert en un seul morceau dans un chantier d’hôtel en 2010 à Antakya dans la province de Hatay, cette mosaïque exceptionnelle de 1 200 m² datant du VIe siècle après J.C sera exposée au courant de l’année.

Le chantier de construction d’un hôtel cinq étoiles à Antakya a révélé une excellente surprise : une mosaïque recouvrant un espace au sol de 1 200 m² et dont l’état de conservation est spectaculaire. Connu pour ses nombreuses mosaïques, la ville n’en a jamais vu une aussi grande et aussi bien conservée, ni le monde d’ailleurs. Neuf ans de travail acharné ont été nécessaires pour la présenter au public. Durant ces neuf ans, les archéologues ont étendu leurs recherches sur 17 000 m² et ont révélé d’autres trouvailles qui seront exposées avec la mosaïque.

Datant du VIe siècle après J.C, cette mosaïque de pavement recouvre le sol tel un tapis avec des courbures causées par le tremblement de terre dévastateur de mai 526. À l’époque, Antakya, alors appelé Antioche, était une grande ville commerciale, point de départ de la Route de la soie.

« Nous pensons que cette mosaïque recouvrait le sol d’un espace public », a affirmé la directrice du musée de l’archéologie de Hatay dans une interview accordée à l’agence Anadolu. « Cette œuvre a encore une fois prouvé que les mosaïques d’Antakya étaient les plus belles et les mieux conservées au monde », a-t-elle ajouté.

Cependant, l’étendue de l’œuvre écarte toute question de déplacement. Il a donc fallu aménager la construction de l’hôtel autrement. « Le projet (hôtelier) a été changé. Les coûts ont augmenté. Les trouvailles en mosaïque ont été protégées sur place et l’investisseur de l’hôtel en a fait un “musée” qui a été cédé au ministère de la Culture et du Tourisme. Ainsi Antakya a gagné un “musée de mosaïque in situ” », a déclaré Ertuğrul Günay, ministre de la Culture et du Tourisme entre 2007 et 2013. La mosaïque sera donc exposée au rez-de-chaussée de l’hôtel.

La ville d’Antakya est connue pour sa richesse historique et culturelle inégalable. On raconte qu’elle aurait abrité treize civilisations différentes dès l’ère paléolithique. Une importante collection de mosaïques, notamment de l’époque romaine et byzantine, est exposée dans le deuxième plus grand musée de mosaïque au monde, le musée archéologique de Hatay.

Hormis ces somptueuses mosaïques, des lieux de cultes historiques comme les églises de Saint-Pierre (où s’est formée une communauté dès le début du christianisme), Haghios Petros Paulos et Habib Neccar, transformées aujourd’hui en mosquées, sont les témoins de la diversité culturelle des lieux.

Eda Özdemir

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *