Economie, Environnement

Hausse de l’énergie solaire en Turquie

Selon les données d’EMRA (Autorité de régulation du marché de l’énergie) de Turquie, une importante hausse a été enregistrée en 2017 par rapport à l’année précédente concernant la production d’énergie solaire en Turquie. Une augmentation équivalant à 2,8 millions mégawatt/heures a été notée par rapport à 2016, soit une hausse de 175%. Sur l’ensemble de la production d’électricité, on constate un taux de production d’électricité solaire en hausse de 0,97 % en 2017 par rapport à 2016 où la hausse était de 0,38% . Ceci s’explique notamment par l’augmentation des installations d’énergie solaire dans le pays.

Selon l’Agence Anadolu, en un an et grâce aux installations récentes, la puissance de l’énergie solaire est passée de 939 à 2 978 mégawatts. Une augmentation qui avoisine les 217 % !

L’ énergie solaire est ainsi devenue la sixième source d’ électricité en Turquie après le gaz naturel, le charbon, l’hydroélectricité, l’énergie géothermique et l’énergie éolienne.

Par ailleurs, la production éolienne turque a également augmenté en l’espace d’un an. On relève une hausse de 15,2 %.

La politique de la Turquie concernant le marché solaire s’efforce depuis quelques années de promouvoir le photovoltaïque solaire sur les toits. Conscient du fort potentiel du pays en la matière et de son retard dans le domaine des énergies renouvelables, la Turquie encourage le déploiement des installations dédiées à la production d’énergie solaire, mais a aussi lancé le projet d’une zone de ressources énergétiques renouvelables (YEKA) et a assoupli la réglementation en janvier 2018 dans le but d’accroître les installations photovoltaïques solaires sur les toits.

Selon la société d’énergie solaire GÜNDER, la Turquie a un potentiel lui permettant une augmentation de 46 000 mégawatts par rapport à sa capacité actuelle ; ce qui couvre 1,1 milliard de mètres carrés de toits dotés d’installations solaires. Ainsi, soumis à la législation de l’EMRA turque de janvier, les citoyens turcs pourront installer des panneaux solaires qui seront limités à dix kilowatts. De plus, une souplesse administrative permettra de rendre plus accessibles les installations.

Une première pour la Turquie qui a inauguré, en décembre dernier à Ankara, dans le cadre d’une politique de diversification des énergies renouvelables, une usine de production de panneaux solaires.

Tülin Ağaç

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *