Découverte, Société

Hommage à l’astrophysicienne turque Dilhan Eryurt

Le 20 juillet, la Turquie a rendu hommage à l’astrophysicienne turque Dilhan Eryurt (1926-2012) pour sa contribution à l’alunissage de Neil Armstrong et Buzz Aldrin pendant Apollo 11. Elle a également été honorée par un Google Doodle à l’occasion du 51e anniversaire de cette mission spatiale. Dilhan Eryurt a été la première femme turque à travailler pour la NASA entre 1961 et 1973. 

D’une passion pour les mathématiques…

Née le 29 novembre 1926 à Izmir, Dilhan Eryurt a toujours été passionnée par les mathématiques. En 1964, elle obtient son diplôme en mathématiques et astronomie de l’Université d’Istanbul. 

Par la suite, elle a travaillé pendant deux ans comme assistante honoraire pour Tevfik Oktay Kabakçıoğlu. Elle est alors chargée d’établir un département d’astronomie à l’université d’Ankara, établissement supérieur au sein duquel elle devient professeure agrégée après avoir poursuivi ses études à l’université du Michigan et après avoir obtenu son doctorat au département d’astrophysique de l’Université d’Ankara en 1953. 

À une contribution fondamentale

Cette astrophysicienne fut la première femme turque à travailler à l’Institut Godard de la NASA (un laboratoire de recherche américain spécialisé dans l’étude de l’atmosphère de la Terre et des exoplanètes), mais aussi la seule femme astronome à y travailler entre 1961 et 1973. 

Ses recherches au sein de la NASA ont permis de démontrer que le soleil était en fait beaucoup plus brillant et plus chaud dans le passé avant de diminuer jusqu’à atteindre son niveau de luminosité actuel.  

Bénéficiaire de l’Apollo Achievement Award pour sa contribution au premier alunissage de la mission Apollo 11, qui a notamment été rendu possible grâce à ses recherches sur le soleil, en 1968, elle a organisé le premier Congrès national d’astronomie avec le soutien du Conseil de la recherche scientifique et technologique de Turquie (TÜBİTAK).

Dilhan Eryurt a également fondé la section d’astrophysique au sein du département de physique de l’Université du Moyen-Orient en 1973 et a reçu le prix scientifique TÜBİTAK en 1977. Après avoir été directrice du département de physique en 1988, elle fut choisie comme doyenne de la faculté des sciences et des lettres. Après avoir occupé ce poste durant cinq ans, elle a pris sa retraite en 1993. 

Dilhan Eryurt est décédée le 13 septembre 2012 suite à une crise cardiaque. 

Au vu de sa contribution à l’alunissage de 1969 ainsi qu’à la recherche en astrophysique en Turquie, elle fut l’une des femmes remarquables à avoir marqué l’histoire, notamment scientifique, de la Turquie. 

Natasha Voase 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *